Marché mondial des smartphones : la Chine largement en tête même en valeur

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • RSS
gfk

GfK a publié la dernière édition de son baromètre sur le marché mondial des smartphones. Un marché en croissance, avec de fortes disparités. En France, le milieu de gamme a souffert tandis que le haut de gamme et l’entrée de gamme progressent.

Le quatrième trimestre de l’année est traditionnellement celui où les fabricants et les distributeurs de smartphones réalisent leur plus gros chiffre d’affaires. Entre Thanksgiving, BlackFriday et Noël, les occasions sont nombreuses pour écouler les produits qui seront offerts entre proches. Le quatrième trimestre est donc une période charnière dans l’année où les chiffres sont particulièrement scrutés. Et la dernière édition du baromètre trimestriel de l’institut GfK nous en donne justement l’occasion.

Une tendance mondiale à la hausse en volume

Tout d’abord au niveau mondial et en volume, le marché des smartphones a progressé de façon substantielle, de 6,4 %, passant de 346,1 millions d’unités vendues au quatrième trimestre 2014 à 368,1 millions d’unités sur la même période un an plus tard. La très large majorité des zones géographiques étudiées observent une croissance en volume, hormis deux : l’Amérique du Nord et l’Amérique latine. Les pays développés d’Asie et du Pacifique (Japon, Corée, Australie, etc.) stagnent, tandis que l’Europe (Ouest, Est ou Centre) progresse moins fortement que la moyenne mondiale. La Chine, seul pays qui dépasse les 100 millions de mobiles commercialisés en trois mois, concentre 29 % des ventes mondiales.

GfK Q4 2015

Passons à l’évolution du marché en valeur : le marché mondial observe une baisse de -0,2 %. Ce n’est pas une forte baisse, mais davantage une stagnation. Au quatrième trimestre 2015, il s’est vendu l’équivalent de 115,2 milliards de dollars en smartphones., soit peu ou prou la même valeur qu’un an auparavant. À l’inverse de l’évolution en volume, il n’y a que deux zones géographiques en croissance : les pays émergents Asie-Pacifique (+8 %) et la Chine (+16,3 %). La Chine qui contrebalance à elle seule les deux tiers du recul des autres pays.

L’Europe de l’Ouest, comme en volume, reste proche de la tendance mondiale et ne recule que très peu (-0,9 %). Les pays matures d’Asie et du Pacifique, l’Amérique du Nord et, plus curieusement, l’Afrique et le Moyen-Orient baissent de quelques points (5 % en moyenne). Les deux zones qui reculent le plus fortement sont l’Amérique latine, l’Europe de l’Est et l’Europe centrale : -23,3 % pour le premier, -10,8 % pour le vieux continent. GfK indique que l’Amérique latine se tourne massivement vers l’entrée de gamme (-12 % sur le prix de vente moyen d’un smartphone), compte tenu des conditions économiques de la zone.

GfK Q4 2015

La France suit la tendance mondiale

En France, plus particulièrement, la tendance est bonne avec une croissance en valeur de 12 % grâce au dynamisme du segment premium. GfK constate également que l’entrée de gamme low-cost (mobiles à moins de 100 euros) est en bonne forme. Il réalise 24 % des volumes sur le quatrième trimestre 2015 (+8 points), tandis que les segments milieu de gamme (smartphones vendus entre 100 et 400 euros) souffrent, avec un recul de 5 %. Désormais ces segments représentent moins d’une vente sur deux (alors qu’ils représentaient 60 % du marché fin 2014). Le haut de gamme progresse de 2 points pour atteindre 27 %. Pour l’année 2016, GfK estime que 22 millions de smartphones seront vendus en France, en progression de 7 %. Une progression qui suit celle du marché mondial.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.