Qualcomm annonce que ses chipsets supporteront Windows 10

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • RSS
qualcomm

Qualcomm est partenaire de Microsoft pour le support de Windows 10 Mobile. Cette alliance prend aujourd’hui un nouveau tournant, puisque Qualcomm annonce le support prochain de Windows 10 par ses Snapdragon. Une double opportunité pour les deux sociétés. Explications.

Intel a certainement beaucoup oeuvré pour consolider la position dominante de Windows dans l’univers du PC. Mais en téléphonie, Intel n’a su s’implanter durablement. Sur le haut de gamme, Qualcomm prédomine. Et sur l’entrée de gamme, ce sont les fondeurs taïwanais et chinois qui représentent la très grande majorité du marché. C’est donc assez logiquement que Microsoft a choisi de s’associer avec le créateur des Snapdragon pour créer les designs de référence de Windows Phone et Windows 10 Mobile.

Windows 10 avec Qualcomm

Un Snapdragon pour animer Windows 10

Cependant, compte tenu de la nature même de Windows 10 (un même coeur pour toutes les déclinaisons), il est assez logique que la compatibilité des Snapdragon ne s’arrête pas à celle de la version smartphone. À l’occasion de la conférence WinHEC, qui a eu lieu hier à Shenzhen, Microsoft et Qualcomm ont annoncé que Windows 10 supportera les chipsets ARM et, surtout, que les futurs Snapdragon (à commencer logiquement par le Snapdragon 835) seront capables de faire tourner Windows 10 dans son ensemble, même les modes de compatibilité Windows 32-bit. Les démonstrations faites par Qualcomm et Microsoft montraient même que le Snapdragon 820 (avec 4 Go de RAM) est suffisant pour faire tourner l’ensemble.

De ce partenariat, il y a trois conséquences. La première est l’incursion de Qualcomm dans le monde du PC. Demain, il ne sera plus obligatoire de compter sur un processeur Intel pour animer un PC. Cette semaine, Qualcomm a annoncé avoir développé un chipset deca-core pour les serveurs. Aujourd’hui, le Snapdragon 820 (que vous retrouvez dans le Elite x3 de HP par exemple) fait tourner Windows 10. Demain, votre prochain appareil sous Windows 10 pourrait très bien être animé par un chipset Qualcomm, alors qu’aujourd’hui ce n’est pas le cas. Sans oublier que le support des architectures ARM par Windows 10 ne concerne pas uniquement Qualcomm, mais aussi ses concurrents, MediaTek en premier lieu.

Windows 10 (sans mobile) dans un smartphone ?

La seconde conséquence de ce développement est l’arrivée future de Windows 10 dans les phablettes. Pourquoi se contenter de Windows 10 Mobile et de Continuum quand l’expérience complète et inaltérée de Windows 10 peut tourner sur un chipset de smartphone ? L’un des enjeux de Microsoft est naturellement de sortir Windows 10 du PC pour le positionner sur des appareils plus mobiles, plus nomades. Et quoi de plus nomade qu’un smartphone ? Bien sûr, il y a toujours le risque d’un rejet de la part des consommateurs (comme cela fut le cas récemment avec Windows 10 Mobile, lequel représente aujourd’hui une part très faible du marché). Et c’est là qu’intervient la troisième conséquence.

Avec cette annonce, Qualcomm ne supporte pas uniquement Windows 10 et l’ensemble de ses périphériques, mais aussi les applications universelles et les modes de compatibilité avec les versions antérieures de Windows (la version x86 Win32). Toutes les applications, tous les jeux, tous les logiciels qui tournent sous Windows 7 ou Windows XP sont désormais capables de tourner sur un Snapdragon haut de gamme. À partir de là, la pauvreté applicative de Windows 10 Mobile est totalement révolue. Et c’est peut-être ça la vraie révolution dans cette annonce. Reste évidemment à savoir comment cela concrétisera. Ce partenariat donnera certainement naissance à des PC (avec HP en comme partenaire constructeur à n’en pas douter). S’agira-t-il d’un modèle de bureau, d’un PC portable, d’une tablette, d’un hybride ou d’une phablette ? Il faudra attendre encore un peu pour le savoir.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.