LG publie une version open source de webOS

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
lg

LG est le propriétaire de webOS, l’ancien système d’exploitation de HP et des derniers Palm. Actuellement utilisé pour des téléviseurs, LG espère lui donner plus d’envergure. Pour cela, la firme vient d’en éditer une version open source.

Le système d’exploitation de webOS est certainement l’un des plus tristes. Passé de main en main depuis plus de 10 ans, il est aujourd’hui cantonné à animer certains téléviseurs connectés de LG, ainsi que des équipements électroménagers (comme des réfrigérateurs) et même une montre connectée (restée à l'état de prototype). Et pourtant, dès le départ, il offrait quelques fonctionnalités qui ont largement été reprises aussi bien par iOS, Android, Tizen ou Firefox OS. Pour nous, il s’agit là de l’un des plus grands gâchis de HP.

Une version open source pour attirer les développeurs

Nous espérions quand l’OS a été repris par LG que la firme en profiterait pour en faire une brique essentielle pour ses produits technologiques. Et autant être clair : LG aussi l’espère. Mais elle n’y arrive pas. C’est pour cela qu’elle a décidé d’en développer une version open source. Elle s’appelle webOS Open Source Edition. Elle est disponible en téléchargement pour tous ceux qui souhaitent s’y essayer. Notamment les industriels.

LG WebOS

Car l’idée, soutenue par le Ministère coréen des Sciences et des Technologies, et assez similaire à celle d’Android AOSP. Il s’agit de proposer une version basique du système d’exploitation avec tout ce qu’il faut pour le customiser et l’adapter à d’autres besoins. Nous savons par exemple qu’Android est assez malléable pour animer aussi bien des téléviseurs, des boitiers numériques, des appareils photo, des voitures ou des accessoires connectés. Nous savons aussi que Tizen, l’expérimentation de Samsung (dont la philosophie semble assez proche) anime aussi différents types de produits. Alors, pourquoi pas webOS ?

FInancement pour les meilleurs projets

D’autant plus que ce dernier est compatible avec l’ensemble des technologies courantes des développeurs. Dans son communiqué de presse, LG explique que la firme attend désormais les projets de ceux qui trouvent un intérêt à travailler avec webOS. Et les meilleurs seront financés par LG, sous forme d’une aide économique, logistique et technique. Un peu comme Google au démarrage d’Android. Au début, il y avait un partenaire, HTC. Puis deux, puis dix. Aujourd’hui, ils se comptent par centaines.

Le visuel qui accompagne cet article est celui qui illustrait le communiqué de presse. Comme vous pouvez le voir, la vie de webOS est passée des téléviseurs aux frigos. La prochaine étape, en 2018, pourrait être un peu plus large. Nous y voyons un boitier numérique, un téléviseur et ce qui ressemble à une tablette. Et, nous le savons bien, d’une tablette à un téléphone, il n’y a finalement qu’un pas. Mais, quel pas !

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.