Apple pourrait (enfin) élargir l’usage de la puce NFC de l’iPhone

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • RSS
apple

Parmi toutes les nouveautés apportées à l’iPhone 6 se trouve le capteur NFC. Aujourd’hui, celui-ci n’est accessible qu’avec Apple Pay et Wallet. Mais le système pourrait bientôt s’ouvrir à des applications tierces à l’occasion de la WWDC.

L’iPhone 6 a été l’un des modèles de smartphone d’Apple les plus emblématiques. Comme l’iPhone 4, il bénéficie d’un nouveau design, lequel a largement inspiré la concurrence, notamment chinoise (encore aujourd’hui, nombreux sont les mobiles d’Oppo, Vivo, Huawei ou Xiaomi qui reprennent certains aspects ergonomiques de l’iPhone 6). Mais l’une des fonctions les plus attendues, et peut-être la plus déceptive, est le capteur NFC. Car ce capteur, qui permet une communication instantanée entre deux appareils compatibles, n’est utilisé ici que pour le paiement sans fil.

Ouverture plus pratique

Mais cela pourrait changer très prochainement. En effet, selon une indiscrétion publiée par le magazine américain The Information, l’annonce de cette ouverture à d’autres services pourrait avoir lieu lors de la prochaine conférence des développeurs WWDC qui aura lieu dans quelques jours à San José. Cette conférence démarrera le 4 juin et se terminera le 8 juin. De nombreux intervenants sont attendus. Mais surtout, Apple profite généralement de la keynote d’ouverture pour déployer ses nouveautés logicielles, notamment les nouvelles versions de ses OS (iOS, macOS, tvOS et watchOS).

Apple iPhone 6
L'iPhone 6 a été le premier à intégrer une puce NFC

Selon The Information, cette ouverture toucherait même les applications tierces, afin d’offrir une vaste gamme de services compatibles. Le quotidien évoque plusieurs fonctions tells que l’ouverture d’une porte avec serrure connectée, l’accès à une voiture (portière et tableau de bord), l’authentification à distance (en utilisant les outils biométriques de l’iPhone comme Touch ID ou Face ID), ou encore le paiement dans les transports en commun (ce qui existe déjà au Royaume-Uni).

Moins de contrainte à venir

L’année dernière, avec iOS 11, Apple a fait un premier pas vers l’ouverture de la puce NFC. Lors de la WWDC 2017, la firme a dévoilé NFC Core, un connecteur logiciel (un peu comme SiriKit, Healthkit, Homekit, etc.) dont le but est de faciliter et de normaliser les échanges entre les applications, le capteur NFC et les objets connectés compatibles. Cependant, l’usage est aujourd’hui très peu étendu, parce que trop contraignant.

En effet, les applications tierces n’ont pas le droit d’écrire des données (juste les lire pour consulter un identifiant par exemple) et elles doivent être affichées sur l’écran (et non en arrière-plan). Au moins l’une des deux barrières (celle de l’écriture des données) serait levée cette année. Espérons qu’Apple ne sera pas trop protectionniste dans sa volonté d’ouverture afin de séduire les nombreux développeurs présents à San José la semaine prochaine.

Partagez cet article

  • LinkedIn
  • Apple iPhone

    Apple iPhone

    Apple a présenté son iPhone pour la première fois lors du salon Mac World le 8 janvier 2007. Pour le PDG d'Apple, Steve Jobs, l'iPhone associe trois produits : un téléphone mobile révolutionnaire,...

    Avis des utilisateurs :

    75%

    (35 avis)

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.