L’App Store continue de générer beaucoup plus d’argent que le Play Store

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
marche smartphones

Comme chaque année, l’institut SensorTower publie une étude sur les deux principales boutiques applicatives. Cette année encore, le Play Store génère plus de téléchargements et moins d’argent. Mais l’écart continue de se réduire sur la question économique.

Dans le très grand écosystème de la téléphonie mobile, un segment est toujours en croissance : c’est le marché des applications pour Android et iOS. Selon l’institut SensorTower, qui publie chaque année un observatoire sur les deux premières boutiques applicatives (App Store et Play Store), le chiffre d’affaires mondial pour 2018 est de 71,3 milliards de dollars, soit une croissance de 22,7 %. En 2017, ce chiffre, qui était déjà un record historique, atteignait 58,1 milliards de dollars.

L'écart diminue entre App Store et Play Store

Sur les 71,3 milliards de dollars dépensés sur les boutiques applicatives, 54,7 milliards ont été générés par les jeux (paiement au téléchargement ou achat intégré). Cela représente 77 % du chiffre d’affaires global des applications. L’année dernière, les jeux généraient 47,4 milliards de dollars, représentant 82 % du chiffre d’affaires des applications. La croissance des jeux est donc moins forte que celles des applications non ludiques. L’institut estime que la cause est une meilleure monétisation de ces dernières.

Etude SensorTower

En 2018, les revenus du Play Store sont toujours largement derrière ceux de l’App Store. Mais la différence se réduit. Le Play Store a augmenté son chiffre d’affaires de 27,3 %, tandis que l’App Store ne progresse que de 20,4 %. L’App Store chapeaute toujours le Play Store, mais le rapport n’est plus de 1 à 2, mais plus de 1 à 1,9. Sur les jeux, c’est encore plus flagrant. L’App Store, qui reste une nouvelle encore devant, ne progresse que de 10 % quand le Play Store progresse de 24,2 %. Ainsi l’App Store ne réalise plus que 54 % de chiffre d’affaires en plus par rapport à la boutique de Google.

Moins de papillonnage dans les boutiques

Le nombre de téléchargements progresse également, mais il progresse moins. Il passe de 94,8 milliards à 105,3 milliards pour les deux boutiques. Cela représente une hausse de 11,1 %. L’institut d’étude explique également que la croissance est moins soutenue en 2018 qu’en 2017. Les utilisateurs ne papillonnent plus autant et gardent davantage leurs applications. Cela se ressent encore plus dans le segment des jeux. Ils représentent 38,3 milliards de téléchargements, en croissance de 6,4 % seulement.

Etude SensorTower

Comme pour le chiffre d’affaires, la croissance en volume du Play Store est supérieure à celle de l’App Store : 13 % pour le premier et 6,6 % pour le second. Mécaniquement, comme la part d’iOS diminue sur le parc installé mondial des smartphones, celle d’Android augmente. Ces chiffres sont donc logiques. En revanche, la croissance du Play Store et de l’App Store sur les téléchargements de jeu est presque également : 6,4 % et 6,2 % respectivement. Le Play Store génère 3,3 fois plus d’installation de jeux que l’App Store. Un chiffre qui paraît étonnant quand il est confronté à la part du chiffre d’affaires généré par les jeux installés sur les appareils Android face à ceux sur les iPhone.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer