promo red by sfr

Vivo annonce le développement de son propre chipset pour ses smartphones

Par La rédaction

La marque chinoise Vivo a profité d’une conférence de presse en Chine pour annoncer son entrée dans le monde des processeurs « personnalisés ». Ils devraient équiper les prochains smartphones du constructeur et seraient principalement dédiés à l’optimisation des contenus multimédia dont la photo.

Vivo V1 Soc

Actuellement, il existe deux géants des processeurs pour mobiles : Qualcomm et Mediatek, mais de plus en plus de constructeurs font appel à leur propre division pour concevoir, développer et produire leurs propres puces. Apple est la marque à laquelle on pense immédiatement avec son fameux Soc A14 Bionic actuellement intégré dans la dernière génération d’iPhone 12. Samsung n’est pas en reste également avec le processeur Exynos qui est embarqué dans de nombreux modèles de la marque qui toutefois, fait aussi appel à Qualcomm et Mediatek pour ses téléphones portables. Récemment, c’est Google qui a annoncé clairement son intention de proposer une nouvelle puce, baptisée Tensor, développée en collaboration avec Samsung pour ses futurs Google Pixel 6 et Pixel 6 Pro. Maintenant, Vivo annonce vouloir aussi produire ses propres puces.

Le projet a démarré il y a 24 mois et doit aboutir pour la future série des Vivo X70

C’est au cours d’une conférence de presse organisée en Chine que Vivo a annoncé que son premier chipset était en cours de développement depuis 24 mois déjà. Pas moins de 300 employés de la firme seraient en train de travailler sur ce projet qui vise à améliorer le rendu et les effets des images produites par les smartphones Vivo. Baptisée V1, cette puce devrait donc servir à optimiser les expériences photo, mais aussi vidéo au sein des applications qui l’utilisent. Les premiers mobiles qui en profiteront seront ceux de la série X70 dont la présentation officielle est attendue pour le 9 septembre prochain.

Puce V1, une première étape avant la suite ?

Lors de la présentation de cette puce, Vivo a affirmé que ses efforts de développement seront essentiellement consacrés autour de quatre points clés qui sont : le système d’exploitation, l’imagerie, la conception industrielle et les performances de l’appareil. Le constructeur est resté assez évasif sur le fait de développer d’autres puces personnalisées pour d’autres domaines, mais ne semble rien s’interdire dans ce secteur. Le Soc Vivo ne devrait probablement pas être amené à pouvoir rivaliser avec les Snapdragon ou les Exynos semblant plutôt suivre les traces de Google qui a commencé par développer des puces dédiées à l’imagerie et à la sécurité avant de s'attaquer à des choses plus avancées.

Partagez cet article

  • LinkedIn

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

close