SFR RED 60 Go = 12

Un second malware détecté sur Android

Par Stéphane Deschamps

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
android

Un mois après la détection d'un malware par Kasperksy Lab, l'éditeur a détecté un second malware, dans la catégorie Trojan-SMS, qui cible les smartphones fonctionnant sur la plate-forme Android.

Kasperksy Lab chercherait-il à séduire les utilisateurs Android ? En tout cas, l'éditeur international de solutions et de services de sécurité vient d'identifier des sites pornographiques diffusant un nouveau cheval de Troie ciblant les smartphones Android. Tout comme son prédécesseur détecté il y a un mois, ce nouveau cheval de Troie, dénommé Trojan-SMS.AndroidOS.FakePlayer.b, se travestit sous la forme d'un lecteur multimédia. Un smartphone ne peut être infecté que si l'utilisateur installe manuellement l'application.

Les utilisateurs de smartphones sous Android sont ainsi incités à télécharger l'application pornplayer.apk, sur une page Web infectée, afin de pouvoir visionner des films pour adultes. Le fichier d'installation ne dépasse pas 16,4 Ko. Au cours de l'installation, le cheval de Troie demande à l'utilisateur la permission d'envoyer des SMS, une requête pour le moins improbable de la part d'un lecteur multimédia.

Lorsque l'utilisateur lance l'application factice, Trojan-SMS.AndroidOS.FakePlayer.b commence à envoyer, à son insu, des SMS vers un numéro surtaxé. Chaque message coûte 6 dollars, permettant le transfert de sommes importantes du compte de l'utilisateur vers celui des cybercriminels.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer