RIM réduit ses effectifs de 10%

Par Stéphane Deschamps

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
blackberry

Le fabricant du BlackBerry a annoncé la suppression de 2.000 postes, sur un total de 19.000 postes. Une première en dix ans, qui doit faire face à une concurrence féroce sur le marché des smartphones.

Le BlackBerry est en perte de vitesse face à l'iPhone et la vague de terminaux Android qui déferle depuis déjà plusieurs mois, et qui font très mal au fabricant canadien. Ce-dernier a préféré se concentrer sur sa nouvelle tablette PlayBook plutôt que de renouveler sa gamme de smartphones.

Du coup, RIM a pris du retard et se voit contraint de tailler dans ses effectifs, anticipant des résultats inférieurs à ceux attendus. « La réduction des effectifs est une étape prudente et nécessaire pour le succès à long terme de la compagnie », se contente d'expliquer RIM.

BlackBerry PlayBook

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.