L'iPhone 4S face à la concurrence (notre avis)

Par Sofian Nouira

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
apple

Maintenant que l'iPhone 4S a été officialisé, passons en revue ses forces et ses faiblesses, et voyons s'il est correctement armé pour faire face à une concurrence toujours plus féroce.

Les premières réactions après la Keynote d'hier soir ont été plutôt mitigées. L'iPhone 4 qui nous refait le coup du « S », comme le 3GS avant lui, n'a pas fait que des heureux après plus d'un an d'attente. Tout le monde attendait un iPhone 5, plus fin, avec un écran plus grand, etc. Avec un peu de recul, voyons si l'iPhone 4S est aussi décevant qu'il y paraît de prime abord, et s'il a les moyens de résister à des smartphones Android et Windows Phone toujours plus ambitieux.

Le design
Premier point indéniable en défaveur d'Apple : le design du 4S. La firme à la pomme ne s'est pas vraiment foulée pour le dessin de l'appareil puisqu'il sera strictement identique à celui de l'iPhone 4 que nous connaissons déjà depuis juillet 2010.

De quoi avoir de légitimes regrets donc. Mais en prenant un peu de recul, on peut aussi se dire que l'iPhone 4 est toujours le smartphone le mieux fini, et que son design industriel n'a pas pris une ride. Alors, certes, l'effet de nouveauté s'est depuis longtemps estompé, mais son charme demeure intact. Comparez-le donc aux dernières productions de LG, Samsung, Motorola ou HTC pour voir. Seul Sony Ericsson parvient à offrir des designs un peu plus sexy, mais, bien que bonne, la qualité de finition de ses produits est loin d'égaler celle du smartphone d'Apple.

Apple iPhone 4S


L'écran
L'écran ne change pas non plus, et c'est autrement plus décevant que le design identique de notre point de vue. À la sortie de l'iPhone 4, son écran Retina Display avait été unanimement salué. Presque un an et demi plus tard, une éternité sur le segment des smartphones, la donne a changé. Les écrans AMOLED se sont démocratisés et les tailles d'afficheur montent jusqu'à 5,3 pouces (Samsung Galaxy Note). Certains vont même afficher des résolutions HD de 1280 x 720 pixels, bien mieux donc que les 960 x 640 pixels du Retina Display. La taille identique peut en agacer certains, mais il ne faut pas oublier que si Apple avait augmenté significativement la taille de l'écran de l'iPhone, la taille de l'appareil aurait augmenté aussi. Il aurait donc perdu de sa compacité.

Apple iPhone 4S : l'écran


Le hardware
Les entrailles de la bête sont autrement plus convaincantes. Tout y est flambant neuf puisqu'Apple a troqué le processeur A4 vieillissant du précédent modèle contre un processeur A5 double cœur. Il s'agit d'ailleurs du même que celui que l'on trouve dans l'iPad 2. Comme nous vous l'indiquions hier dans notre compte-rendu à chaud de la conférence, aucun chiffre sur la cadence de ces deux cœurs n'a été donné. Mais il est question de « jusqu'à deux fois la puissance de calcul de l'iPhone 4 ». Le processeur A4 de ce dernier étant cadencé à 800 MHz, on peut logiquement penser que l'iPhone 4S devrait proposer 2 x 800 MHz. Mais le conditionnel reste de rigueur.

Apple iPhone 4S


Une sacrée mise à jour malgré tout quand on compare à celui de l'iPhone 4. Mais rien de vraiment transcendant si l'on regarde ce qui se fait chez la concurrence. Le premier smartphone à proposer un processeur double cœur (Tegra 2) a été le LG Optimus 2X en mars dernier. Il y a plus de 6 mois donc. Depuis, plusieurs modèles sous Android ont vu le jour, avec le Samsung Galaxy S2 en chef de file. Les derniers smartphones annoncés ont des cadences qui atteignent même les 1,5 GHz par cœur ! Sorti des chiffres, ce point n'est toutefois pas vraiment important, car Apple optimise admirablement le hardware à sa disposition. Il y a d'ailleurs fort à parier que le 4S enrhume tous ses concurrents dans un premier temps. Mais cela ne devrait pas durer, car les premiers appareils sous Tegra 3 (quad cœur + un cœur compagnon) vont sortir dans les semaines qui viennent. Ce chipset surpuissant va d'abord être intégré dans les tablettes, mais il est quasi certain que des smartphones l'embarqueront avant la fin de l'année. L'une des caractéristiques de la prochaine mise à jour d'Android (Ice Cream Sandwich) est d'ailleurs de gérer les processeurs quad coeurs.

Les performances graphiques
Apple a aussi mis l'accent sur le processeur graphique de son A5, sept fois plus performant que celui de la précédente génération de puces. Là encore, les concurrents feront certainement mieux très rapidement. Mais à quoi bon ? Apple dominant de la tête et des épaules le marché des applications en général et du jeu mobile en particulier, les développeurs privilégient presque toujours les appareils mobiles de la firme à la pomme lorsqu'ils créent un jeu. De ce point de vue, les performances graphiques des smartphones et tablettes concurrentes ne devraient donc pas être significativement meilleures.

Apple iPhone 4S


Deux antennes pour les communications
La firme de Cupertino a aussi annoncé un nouveau système de communication intégrant deux antennes dans l'iPhone 4S. Ce système passera automatiquement de l'une à l'autre pour une meilleure qualité audio en émission et réception d'appel. Apple semble donc avoir pris très au sérieux les critiques acerbes et justifiées concernant les problèmes de réception de l'iPhone 4. Rendez-vous dans quelques semaines pour un test complet qui abordera bien sûr en détail ce point.

Le capteur photo/vidéo
Côté photo et vidéo, le capteur passe à 8 mégapixels et se révèle capable de filmer dans une résolution Full HD 1080p. Les mêmes caractéristiques que le Samsung Galaxy S2 sur le papier donc. Apple promet toutefois une foule d'améliorations pour proposer une meilleure qualité d'image, comme par exemple le capteur CMOS que le constructeur annonce 73 % plus lumineux que celui de l'iPhone 4, avec une ouverture à 2,4. Là encore, même si certains concurrents font carrément mieux, comme le Nokia N8 et ses 12 mégapixels, l'iPhone 4S devrait tirer son épingle du jeu sans trop de problèmes.

Apple iPhone 4S : l'appareil photo


L'iPhone 4 permet déjà de prendre des clichés tout à fait corrects. Donc si Apple tient la moitié des promesses faites lors de la keynote en termes d'optimisation d'image et de vitesse de capture, il y a fort à parier que le 4S sera parmi les tous meilleurs du marché de ce point de vue. D'ailleurs, Apple ne s'est pas privé de comparer les vitesses de capture des différents smartphones phares du moment avec son iPhone 4S. Il ne faudrait au smartphone d'Apple que 1,1 seconde pour prendre une première photo, contre 2 secondes pour le Galaxy S2 et 2,1 secondes pour le HTC Sensation. Des chiffres qui demandent à être confirmés bien sûr, mais qui feraient forte impression s'ils s'avèrent exacts. Un doute plane encore sur la qualité des vidéos, le constructeur californien n'ayant pas précisé si la capture en 1080p serait « High Profile » ou pas.

iOS 5 met en scène Siri
Le système d'exploitation iOS 5 prête en revanche le flanc à la critique. Il a été annoncé en juin dernier à la WWDC. La plupart des nouveautés qu'il proposait semblaient repompées d'Android ou d'autres OS concurrents. Pire, ceux qui jailbreakent leur iPhone disposent de la plupart des nouvelles fonctions via Cydia depuis plus d'un an !

Toutefois, Siri, l'une des nouveautés qu'Apple avait gardées au chaud dans sa manche pour la présentation d'hier, pourrait bien changer la donne. Pour rappel, il s'agit d'une fonction de reconnaissance vocale très aboutie qui permet d'interagir avec l'iPhone 4S presque exclusivement avec la voix. Il suffit de poser des questions ou de donner des ordres au smartphone pour qu'il vous réponde ou exécute sans délai votre demande. Vous pouvez lui demander d'écrire un SMS, de caler un rendez-vous dans votre agenda, de consulter la météo, de lancer une chanson, etc. La liste des possibilités semble infinie. Et si le système fonctionne aussi bien que lors de la présentation d'Apple, nul doute que c'est une véritable petite révolution qui est en marche.

Apple iPhone 4S met en scène Siri


En conclusion
Au final, même si l'annonce du nouvel iPhone 4S laisse un goût de déjà-vu, il semble proposer suffisamment de nouveautés pour s'imposer encore une fois comme le smartphone de référence. Les considérations techniques ne risquent d'intéresser au final qu'une frange minime des clients potentiels alors que ses capacités en photo et en vidéo vont certainement séduire le grand public. Aussi, malgré les réticences initiales des médias (LesMobiles.com compris) autour de l'iPhone 4S, nous lui prédisons tout de même un avenir radieux.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.