Android : Google va t-il trahir ses partenaires constructeurs après le rachat de Motorola ?

Android : Google va t-il trahir ses partenaires constructeurs après le rachat de Motorola ?

Par La Rédac LesMobiles - 18 avril 2012 à 11:5
Deux sources s'accordent à dire que Google a commencé les grandes manoeuvres pour se servir du rachat de Motorola afin de construire ses propres smartphones et tablettes. Il concurrencerait ainsi Apple mais se mettrait à dos les partenaires constructeurs qui utilisent Android.
La question brulante qui fait office de titre à cet article est d'une importance capitale dans la mesure où elle pourrait affecter drastiquement tout le paysage de la téléphonie mobile dans les années à venir. L'acquisition de Motorola par Google n'est pas encore totalement entérinée puisqu'elle attend un dernier feu vert, celui de l'autorité chinoise de régulation de la concurrence, après avoir obtenu la bénédiction de l'Europe et des États-Unis. Une fois ce sésame obtenue, Motorola appartiendra officiellement à Google.

Ce qui ne manque pas d'inquiéter les autres constructeurs qui utilisent le système d'exploitation Android. Pourtant, Google n'a cessé de marteler qu'il a acheté Motorola pour son portefeuille de brevets conséquent, afin de défendre Android contre les attaques d'Apple. Les Samsung, LG, Sony et autres HTC se sont d'ailleurs tous fendus d'un communiqué pour féliciter Google de cet achat stratégique pour la sauvegarde d'Android. En façade, tout va bien donc. Mais en coulisse, les inquiétudes se multiplient. Car si Google choisit d'utiliser Motorola pour se mettre à fabriquer ses propres smartphones, cela pourrait créer une concurrence déloyale au sein du pôle Android.

L'annonce récente des résultats financiers de Google n'a pas manqué de jeter de l'huile sur le feu. Au détour de cette annonce, on a pu découvrir que le géant du Web a émis de nouvelles actions. Deux sources qui connaissent les détails de la fusion entre Motorola et Google ont confié à Business Insider que l'émission de nouvelles actions auraient pour but de laisser les coudées franches aux deux fondateurs de Google, Sergey Brin et Larry Page, pour ce qu'ils veulent faire de Motorola. Les sources affirment qu'initialement, le rachat de Motorola avait pour seul but de protéger Android. Google avait alors promis que le constructeur garderait une grande indépendance dans l'organigramme interne, et ne serait pas favorisé par rapport aux autres constructeurs de smartphones Android. Sauf qu'entre temps, il semble y avoir eu un changement de stratégie en interne. Google songerait désormais sérieusement à développer ses propres smartphones et tablettes de A à Z. L'éditeur s'engagerait alors sur la même voie qu'Apple.

Les autres constructeurs d'Android semblent déjà avoir eu vent des plans de Google et les deux sources citées plus haut rapportent que les discussions entre ces constructeurs et Google sont de plus en plus tendues. Surtout après les belles promesses de l'éditeur. Si toutes ces informations s'avèrent vraies, il faudrait certainement s'attendre à voir un nouvel OS monter en puissance. Microsoft semblerait alors le mieux placé pour accueillir les constructeurs asiatiques dépités. Toutefois, il convient à nos yeux de tempérer quelques peu tout cela. Les résultats financiers exceptionnels annoncés par Google sont essentiellement dûs à ses activités dans la publicité en ligne. L'éditeur ne gagne quasiment rien grâce à Android en tant que tel. Le système d'exploitation mobile lui permet en revanche d'être très présent dans la publicité sur mobile, un secteur en pleine croissance. En devenant lui-même un constructeur à part entière, Google prend le risque de se couper des autres constructeurs, et donc potentiellement d'une part non négligeable de l'audience mobile.

Motorola Android

Avis des internautes

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à réagir !

Les guides et comparatifs
image Guide trois smartphones xiaomi populaires
image dernieres nouveautes