Ubuntu Touch : disponible pour smartphones, mais limité aux fonctions de bases

Par Mathieu Freitas

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • RSS
ubuntu

Il est désormais possible pour tout un chacun d'installer Ubuntu Touch sur son smartphone, pour peu qu'il soit compatible. Outre supprimer son contenu, l'OS réduira également ses fonctions au strict minimum.

C'est hier que Canonical lançait officiellement la dernière version de son système d'exploitation de bureau Ubuntu, mais aussi la première version d'Ubuntu Touch pour smartphones. Avant de foncer tête baissée, rappelons tout de même que seuls deux terminaux sont aujourd'hui compatibles : les Galaxy Nexus et Nexus 4 de Google. C'est du moins la liste officiellement communiquée par Canonical, alors que sa grande communauté d'utilisateurs a entrepris de la rallonger sans son aide et de porter Ubuntu Touch sur d'autres terminaux populaires signés Samsung, HTC ou encore Sony notamment. La liste complète est disponible sur Ubuntu wiki.

Ubuntu Touch

Avoir un smartphone compatible ne suffira malheureusement pas à profiter pleinement de l'OS puisqu'il ne s'agit là que d'une version très limitée. En fait, cette version est avant tout destinée aux développeurs souhaitant enrichir le catalogue d'applications ainsi qu'aux constructeurs travaillant sur des terminaux Ubuntu en vue de son lancement commercial. Ce n'est d'ailleurs qu'à ce moment là que Canonical ouvrira sa boutique d'applications mobile.

D'ici là, il faudra alors se contenter des applications pré-installées telles que l'horloge, la météo, l'appareil photo ou encore le navigateur internet. Bref, un retour du smartphone au simple téléphone qui supprimera au passage tout votre contenu. Mieux vaut y réfléchir à deux fois, donc. Si toutes ces remarques n'ont toutefois pas suffit à vaincre votre enthousiasme, voici la marche à suivre.

Rappelons également qu'Ubuntu Touch arrivera officiellement sur tablettes avec l'arrivée d'Ubuntu 14.04, soit en avril 2014, le temps de l'optimiser pour le format.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.