Bouygues OPPO Reno + Forfait Bouygues Sensation 100 Go

Un smartphone avec écran Wysips qui décode les signaux lumineux ?

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
sunpartner wysips

Après plusieurs années de travaux et quelques mois d’absence dans les médias, Wysips, ce film de Sunpartner grâce auquel une surface devient autoproductrice d’énergie lumineuse, pourra enfin être découvert sous toutes ses coutures au prochain CES de Las Vegas. Ce film équipera en effet un smartphone qui sera aussi capable de décoder des signaux lumineux.

Les smartphones comme le Xperia Z Ultra de Sony ou le Galaxy Mega de Samsung sont équipés d’écran gigantesque. Cependant, ces dalles consomment généralement beaucoup d’énergie. La société Sunpartner nous avait présentés une technologie qui tire parti de la largeur de ses écrans : Wysips. Il s’agit d’un film transparent, composé de cellules photovoltaïques, grâce auquel le smartphone se recharge seul. En juillet dernier, Sunpartner annonçait être en relation avec Alcatel One Touch pour réaliser des tests industriels. Depuis, aucune nouvelle.

La lumière pour deux usages différents

Ce n’est qu’aujourd’hui qu’une nouvelle information nous est parvenue. Sunpartner sera présent au CES de Las Vegas avec un smartphone fonctionnel à présenter. Mais ce ne sera pas la seule innovation de ce mobile. La start-up française a en effet signé un partenariat avec Oledcomm qui conçoit des terminaux et autres objets connectés dotés de la technologie LiFi. Cette dernière utilise également la lumière, non pas pour produire de l’énergie, mais pour transmettre et recevoir des informations, comme un transmetteur NFC, mais à plus longue distance. Quand un mobile compatible reçoit un signal lumineux LiFi, il en retire des données. Les applications ne sont pas encore nombreuses : localisation géographique, contenu éditorial contextuel, accompagnement de client en point de vente, etc. Cette lumière peut être émise par n’importe quelle ampoule à LED. Celle de votre salon est potentiellement compatible.

Prototype ou modèle de série ?

Le smartphone qui résulte de ce partenariat sera donc non seulement capable de recharger ses batteries en captant de la lumière, mais pourra également recevoir de la donnée. Une synergie qui parait presque naturelle maintenant qu’elle est évoquée et qui, nous l’espérons, se concrétisera dans un modèle de série. A moins que cela soit justement un produit fini qui sera à Las Vegas (résultant des expérimentations de TCL Communications). Réponse dans moins de deux mois.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer