promo red by sfr

Tim Cook : un vrai patron qui doit devenir un magicien !

Par Samir Azzemou

tim cook

Tim Cook, le patron d’Apple, a fait l’objet d’un très long portrait dans le New York Times. Au fil des lignes, nous y décelons un homme sachant s’appuyer sur une équipe de talent, mais manquant de cette vision propre à Steve Jobs qui est à l’origine de produits comme l’iPhone.

Depuis la mort de Steve Jobs, Apple n’est certainement plus Apple, tant les deux entités étaient liées. Quand Tim Cook, homme de l’ombre, spécialiste de la gestion des ressources, a repris le flambeau, de nombreux défis l’attendaient. Montrer qu’Apple est capable de survivre sans son emblématique fondateur. Développer la ligne de produits pour conserver la croissance hyperactive du groupe. Présenter des nouveautés qui font rêver les consommateurs. Et surtout rassurer les investisseurs quant à ses capacités à créer de la valeur.

Un patron qui sait s'entourer

Dans un article aussi long qu’intéressant publié par le New York Times ce week-end, Tim Cook y apparaît comme un manager et non comme un visionnaire. L’homme a su s’entourer d’une équipe de spécialistes, notamment Jonathan Ive au design et Craig Federighi au logiciel. C’est cette capacité à fédérer les talents qui a amené Tim Cook à proposer un poste à Dr. Dre et Jimmy Iovine, les anciens propriétaires de Beats Electronics, dans le cadre du rachat de leur entreprise. Ce serait également le cas de talents en provenance du monde du luxe et de marchés connexes au sien.

Un patron moins impliqué dans le développement produit

Évidemment, les collaborateurs les plus proches de Tim Cook, dont Jonathan Ive, expliquent que rien n’a changé depuis l’ère de Steve Jobs. Seulement, le fondateur d’Apple était le principal responsable de la capacité d’innovation d’Apple et le garant de la « magie » des produits de la marque. Tandis que Tim Cook, plus conscient des conditions de marché et des attentes des consommateurs, laisserait la technique aux spécialistes. Ce serait le cas notamment de l’iPad Mini, une initiative de Tim Cook qui connaît aujourd’hui un grand succès commercial. Ce serait aussi le cas du projet « iWatch », le New York Times, confirmant l’existence du produit et une sortie au quatrième trimestre, en citant de sources internes.

Ringo Star est à Tim Cook ce que John Lennon est à Steve Jobs

Les critiques des marchés financiers, des consommateurs et parfois même des développeurs (plus infidèles à iOS qu’auparavant), sont de plus en plus fréquentes. Personne ne remet en cause la capacité de Tim Cook à diriger l’entreprise. Mais personne ne pense que l’actuel patron d’Apple, particulièrement engagé dans des causes humanitaires, est capable de refaire vivre la magie des produits comme son prédécesseur.

Respectivement comparés à John Lennon et Ringo Star, Steve Jobs et Tim Cook seraient donc totalement opposés dans leur approche des produits. Remarque amusante en fin de papier qui résume bien ce fossé entre les deux approches : Apple a présenté au WWDC un environnement logiciel complet autour de la santé. Mais pas de produits pour aller avec. « Steve n’aurait jamais fait ça », commente un développeur présent sur place au New York Times, qui pense que Tim Cook sera toujours comparé au fondateur d’Apple tant qu’il ne sera pas capable de créer assez de magie de lui-même. Voilà un défi difficile à relever.

Partagez cet article

  • LinkedIn

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

close