Polaris Office devient compatible avec Chrome Cast

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
polaris office

Polaris Office a opté pour un modèle freemium au printemps. Préinstallée sur de nombreux smartphones, la suite bureautique annonce 1 million d’utilisateurs. Pour l’occasion, elle intègre la compatibilité avec Chrome Cast.

Il y a quelques jours, nous évoquions dans nos colonnes l’histoire de Swiftkey. Le clavier avancé pour Android a abandonné son modèle payant (4 euros) pour devenir gratuit au mois de juin et se rémunérer sur la vente de thèmes payants via une boutique intégrée (à l’image de BBM Shop). En quelques semaines, le nombre d’utilisateurs réguliers a augmenté de 54 % et la boutique a enregistré 12 millions de téléchargements (Swiftkey ne précise évidemment pas la répartition entre gratuits et payants). Un vrai dynamisme qui relance la notoriété du clavier à la veille de son arrivée au coeur d'iOS (et non plus via un éditeur de texte, grâce à la version 8 de ce dernier).

Polaris Office

Cette histoire rappelle évidemment celle de Polaris Office, que nous avons évoqué en avril dernier. La suite bureautique pour Android et iOS est devenue gratuite il y a trois mois pour contrer l’arrivée massive de Microsoft Office sur les smartphones et les tablettes, sans parler de la concurrence d’Apple, de Google et des spécialistes du genre (DocsToGo, Kingsoft Office et OfficeSuite). Et il semblerait que la décision fut la bonne, puisque Infraware annonce avoir atteint le million d’utilisateurs. Voilà plutôt une bonne nouvelle. Reste à savoir si cette base installée restera fidèle et sera facile à monétiser...

Compatible Chrome Cast

L’ajout de nouvelles fonctionnalités devrait certainement aider à animer cette communauté. L’une des dernières à avoir été introduite dans Polaris est la compatibilité avec Chrome Cast, transformant n’importe quel téléviseur en écran secondaire ou en « rétro projecteur » pour les présentations PowerPoint. Une excellente idée qui se démarque de Microsoft Office et même de Google Drive, Slides n’étant pas encore compatible Chrome Cast (contrairement à Docs et Sheets).

Mais contrairement à Swiftkey, qui réutilise le modèle économique de BBM, celui de Polaris Office est moins solide, à première vue. Car il repose principalement sur la vente d’un espace de stockage en ligne (4 dollars par mois ou 40 dollars à l’année pour 5 Go, contre 100 Mo pour le compte gratuit). Or, l’application est nativement compatible avec Google Drive, One Drive, Dropbox ou encore Box.net. Bref, l’intérêt est clairement limité. Espérons qu’Infraware trouvera d’autres moyens de financer son activité grand public.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.