Une croissance en flèche pour le clavier Swiftkey depuis qu'il est gratuit

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • RSS
swiftkey

Il y a un mois, Swiftkey est passé gratuit. Auparavant vendu à 4 euros, le clavier glissant a changé de modèle économique afin de convertir de nouveaux utilisateurs qui ne souhaitent pas payer. Pari gagnant : l’application a vu le nombre de ses utilisateurs augmenter de 54 %.

Voici une histoire qui devrait en inspirer d’autres à l’avenir : une application leader qui, pour continuer d’évoluer et recruter de nouveaux utilisateurs, décide de changer radicalement son modèle économique. Car jusqu’à très récemment, Swiftkey était payant (3,99 euros). Désormais, le clavier sera gratuit et reposera sur une boutique intégrée de thèmes, dont certains sont payants.

Swiftkey

Swiftkey est certainement l’un des claviers les plus répandus dans la téléphonie mobile. Mais malgré un parc installé de 200 millions de smartphones (essentiellement obtenu grâce à un partenariat stratégique avec Samsung), l’application, payante, stagnait et ne parvenait pas à recruter de nouveaux utilisateurs. Dans le courant du mois de juin, l’entreprise a basculé son application phare sur le modèle gratuit (et offrant un bon de réduction de 4 euros à valoir dans la boutique pour tous les utilisateurs historiques).

Un premier bilan très positif

Un mois plus tard, le bilan est extrêmement positif, puisque l’entreprise annonce que le nombre d’utilisateurs a augmenté de 54 % depuis sa gratuité. Dans une interview réalisée par VentureBeat, le directeur marketing de Swiftkey, Joe Braidwood, se dit, évidemment, très satisfait, notamment parce que le risque était grand. Sa principale préoccupation était alors la place de l’application dans le classement des applications gratuites du Play Store. Grâce à une place de 21e dès le départ, la visibilité était assurée. Il annonce également 12 millions de téléchargements de thèmes depuis la boutique, mais ne précise évidemment pas la répartition entre les gratuits et les payants.

Officiellement, les raisons de ce passage à la gratuité étaient d’offrir au plus grand nombre un clavier complet, mais surtout adaptable aux besoins et aux envies. Grâce à cette boutique intégrée, Swiftkey est aujourd’hui en mesure de prendre des formes encore plus différentes qu’auparavant. Évidemment, Swiftkey espère que cette adaptabilité sera synonyme d’un passage à la caisse enregistreuse. Car, la vraie raison est évidemment économique : le prix de l’application n’est plus un frein pour installer Swiftkey, goûter à son ergonomie, se rendre dans la boutique et craquer pour un thème payant.

Un changement de modèle pour aller sur iOS ?

Le passage à la gratuité coïncide également étrangement avec l’ouverture d’iOS aux claviers tiers. Lors de la conférence annuelle des développeurs d’Apple, ce dernier a présenté aux créateurs d’application cette nouvelle possibilité en évoquant Swiftkey. Il est évident que sa gratuité sera un atout sur l’App Store pour convaincre rapidement et massivement les utilisateurs d’iPhone et d’iPad de le choisir, plutôt qu’un autre.

L’histoire de Swiftkey montre un sacré cran et un gros culot. Mais les premiers chiffres sont encourageants. Reste à attendre pour savoir si cette audience nouvelle se convertira en acheteur payant et si la communauté sur iOS sera aussi enthousiaste.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.