Android One arrive aux Philippines avec le Cherry One et le MyPhone Uno

Par Mathieu Freitas

google

Android One a séduit deux constructeurs philippins. Cherry Mobile et MyPhone s'apprêtent tous deux à lancer leurs premiers smartphones développés en partenariat avec Google. C'est d'ailleurs ce dernier que nous retrouvons en charge des présentations.

Bien que les smartphones Android One ne soient pas présents chez nous, nous les surveillons de près car la démarche est intéressante à l'heure où tous les constructeurs tentent de tirer les prix vers le bas. Google a toujours mis la main à la pâte en optimisant son OS pour les petites configurations, mais c'est la première fois qu'il apporte un soutien matériel en développant des plateformes de référence. Il les propose ensuite à ses partenaires constructeurs qui n'ont plus qu'à finir le travail.

Deux nouveaux partenaires pour l'arrivée d'Android One aux Philippines

Les premiers étaient indiens, mais d'autres se sont depuis ajoutés à la liste. Les derniers sont Cherry Mobile et MyPhone, dont les terminaux Android One viennent d'être présentés sur le blog Asie Pacifique de Google. Ils répondent respectivement aux noms de One et Uno et étendent la portée du programme aux Philippines, marché domestique des deux constructeurs.

Cherry One et MyPhone Uno

La fiche technique n'est pas particulièrement détaillée. Nous savons qu'ils disposent chacun de deux appareils photo (l'un à l'avant, l'autre à l'arrière), de deux emplacements SIM en plus d'un emplacement pour cartes microSD et... c'est tout, Google ayant préféré mettre d'autres aspects en avant.

Lollipop à bord

Le premier est la présence d'Android Lollipop, avec son Material Design et ses outils permettant d'économiser la batterie et quelques euros sur la facture. Chrome compresse les pages Web et YouTube dispose d'un mode offline (exclusif aux Philippines, à l'Inde ainsi qu'à l'Indonésie) pour réduire la consommation de données.

Des forfaits adaptés

Le second aspect est un forfait sur mesure grâce à des partenariats avec les opérateurs locaux. Comme en Inde, les acheteurs de smartphones Android One philippins devraient pouvoir télécharger les mises à jour gratuitement. Le téléchargement d'applications depuis le Play Store ne devrait pas être facturé non plus en dessous d'une certaine limite. Le plafond n'est pas précisé. Il était de 200 Mo en Inde.

Aucun prix n'est communiqué mais il devrait évidemment être bas. Google rappelle au passage que les Philippines sont le sixième marché à accueillir Android One mais que le programme sera étendu à d'autres par la suite, sans plus de précisions. Inutile de vous dire que la France n'en fera probablement pas partie.

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

close