Samsung Galaxy S10e + Forfait Bouygues Telecom

Fragmentation d'Android : Lollipop sur les traces de KitKat

Par Samir Azzemou

Mis à jour le 8/04/2015 à 09h30

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
google android lollipop

Début avril 2014, KitKat atteignait 5,3 % de la base installée des équipements Android. Un an plus tard, Lollipop parvient à 5,4 %. Android 5.x suit donc de près l’évolution de son prédécesseur. KitKat continue de progresser.

Chaque mois, nous étudions la fragmentation d’Android pour comprendre l’évolution du parc installé de tablettes et de smartphones fonctionnant avec cet OS. Cette étude mensuelle, montrant les parts de marché de chacune des grandes versions du système, de Froyo à Lollipop, ne prend en compte que les versions capables de se connecter à la dernière version du PlayStore, à savoir Android 2.2 et suivants, et celles représentant plus de 0,1 % du parc. Voilà pourquoi Donut, Eclair et Honeycomb sont absents.

Lollipop suit scrupuleusement KitKat

Le mois dernier, nous avons constaté une belle progression de Lollipop dans les chiffres dévoilés par Google. Durant le mois de mars, l’évolution de Lollipop est restée soutenue et confirme ce que nous pensions alors : Android 5.x (5.0 et 5.1 ensembles) va suivre le chemin tracé par KitKat l’année dernière. Cela veut dire que l’adoption de la dernière version du système d’exploitation se fera d’abord grâce à la multiplication des nouveaux modèles qui l’embarqueront et non par le jeu des mises à jour.

Fragmentation avril 2015

La preuve en est : Lollipop représente en ce début avril que 5,4 % du parc. Soit une hausse considérable de 2,1 points. L’année dernière, KitKat, à la même date, parvenait aussi à dépasser les 5 %. La différence de progression est donc négligeable. Vous remarquerez que la part de Lollipop se sépare en deux parties : 5.0 et 5.1. La première atteint les 5 %. La seconde 0,4 %.

KitKat dépasse Jelly Bean toutes versions confondues

Il faudra donc attendre encore une bonne année pour que Lollipop puisse devenir le premier système d’exploitation Android au sein du parc mondial. Car, après un an et demi de carrière, KitKat passe « enfin » en pole position, après deux ans de règne presque sans partage de Jelly Bean et ses déclinaisons (4.1, 4.2 et 4.3). En effet, Android 4.4 représente 41,4 % des terminaux en circulation (+0,5 point), contre 40,7 % pour la version précédente. Reste à savoir si KitKat continuera de progresser encore longtemps. La lente descente de Jelly Bean a démarré à la fin du printemps 2014.

Ce sont naturellement les versions les plus anciennes de Jelly Bean qui reculent le plus (-0,8 point pour 4.1 et 4.2), la plus récente parvenant à se maintenir à 5,6 % (-0,3 point). C’est évidemment l’événement important du mois. Notez que la croissance de KitKat est plus faible que le mois précédent : les ventes de terminaux neufs sous cette version sont contrebalancées par les mises à jour vers Lollipop qui se multiplient chez les grands constructeurs.

1 terminal sur 8 sous une ancienne version d'Android

Peu de changements dans les antiques versions d’Android. Froyo conserve ses 0,4 % de part de marché. Gingerbread se maintient à 6,4 % (-0,5 point) et Ice Cream Sandwich fait du sur place à 5,7 % (-0,2 point). Cela représente donc encore 12,5 % du parc, ce qui est considérable. Comme prévu, l’érosion de ces trois versions, fondatrices dans une certaine mesure, sera très lente. Leurs utilisateurs ne souhaitent certainement pas changer de mobile, ou sont adeptes de l’occasion. Ce sont, dans tous les cas, des usagers actifs puisque nous les retrouvons tous les mois, mais qui ne semble pas être intéressés par les nouveaux services offerts par Lollipop, KitKat ou même Jelly Bean...

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer