Google développerait un clavier virtuel pour l’iPhone d’Apple

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
google

Depuis iOS 8, il est possible de remplacer le clavier par défaut d’iOS par un clavier tiers. Google développerait actuellement le sien. Et il intègrerait naturellement le moteur de recherche de la firme de Mountain View.

Quand Apple a offert, avec iOS 8, aux développeurs tiers la possibilité de changer le clavier de l'iPhone ou de l'iPad, la firme de Cupertino ne savait alors pas qu’elle était en train d’ouvrir la boîte de Pandore. Car, contrairement à bien d’autres éléments customisables de l’interface d’iOS, le clavier est présent dans de nombreuses situations : Facebook, Twitter, iMessages, Mail, Chrome ou Safari, Notes, etc. Jusqu’ici, les claviers tiers ont apporté des services liés uniquement à la saisie du texte (emoticons, emojis, caractères spéciaux, saisie prédictive, gifs animés, saisie en glissant le doigt, etc.), car l’activité des concepteurs de clavier est liée aux claviers.

Un clavier avec moteur de recherche intégré

Cela pourrait donc changer très prochainement, à en croire une fuite publiée par The Verge. Selon des sources proches du dossier, Google développerait depuis plusieurs mois un clavier pour iOS (compatible smartphone et tablette) qui intègrerait plusieurs fonctionnalités liées à son moteur de recherche. Ces fonctionnalités serviraient notamment à chercher sur Internet des images ou des GIF pour agrémenter les messages ou les mails sans avoir à quitter l’application dans laquelle l’utilisateur est. Ce qui pourrait s’avérer très utile à l’occasion.

Mais la principale innovation est l’apparition d’un petit bouton avec le logo de la firme de Mountain View. Par une simple pression sur ce bouton toujours présent à l’écran, il est possible d’ouvrir une page Web et d’effectuer une recherche sur Google Search. Le but serait donc d’offrir un moyen pratique d’accéder au moteur, quel que soit l’endroit où l’usager se trouve dans iOS (et où le clavier est présent à l’écran, évidemment). Bien sûr, la saisie vocale, la saisie prédictive, la correction automatique et la saisie par glissement du doigt seraient intégrées. Les GIF et les émojis n’ont pas été oubliés.

Dynamiser le nombre de recherches sur mobile

Selon les sources de The Verge, le clavier est en test depuis plusieurs mois parmi les employés de Google. Aucune date n’a été évoquée. Il n’est pas certain que Google soumette son clavier à l’approbation d’Apple. D’autant qu’il n’est pas sûr non plus qu’Apple approuve ce clavier qui intègrerait un tel cheval de Troie dans une fonction aussi importante que le clavier virtuel. Rappelons qu’Apple choisit scrupuleusement ses partenaires de recherche par défaut, des places très enviées (notamment par ceux qui ne sont pas élus). Dans Safari, Google est le moteur de recherche par défaut, tandis que Bing Search est celui de Siri.

Et le choix de Microsoft est préjudiciable pour Google, puisque chaque recherche effectuée sur Siri est une recherche en moins chez Google (et donc une occasion en moins d’afficher des bannières publicitaires). Une autre raison viendrait motiver ce développement : si les utilisateurs de Search sur PC effectuent de nombreuses recherches basiques pour atteindre plus facilement un site ou service (Facebook, Gmail, Twitter, Meteo, eBay, etc.), les propriétaires de smartphones ne le font jamais, car les applications éponymes sont accessibles directement sur l’écran d’accueil de leur téléphone (au pire, ils font une recherche dans Spotlight).

Le nombre de recherches par usager est donc plus bas sur mobile que sur PC. Et donc les revenus sont moins importants. Ce qui est évidemment paradoxal dans un monde qui migre massivement vers le surf mobile. Et ce clavier serait destiné à changer cela. Reste évidemment, si Google parvient à le publier sur l’App Store, à convaincre les propriétaires d’iPhone de l’essayer et de l’adopter.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.