Microsoft améliore la fiche technique minimale de Windows 10 Mobile

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
microsoft

Microsoft a mis à jour les prérequis techniques pour créer un Windows 10 Mobile. La RAM, l’espace de stockage interne ou encore la présence d’un flash ont été revus. La taille maximale de la dalle tactile progresse quant à elle de 1 pouce.

Il y a quatre smartphones dans la gamme Windows 10 Mobile de Microsoft : le Lumia 950, le Lumia 950 XL, le Lumia 650 et le tout léger Lumia 550. La plate-forme technique de ce téléphone est constituée d’un Snapdragon 210, de 1 Go de RAM et de 8 Go de stockage interne. Elle sert à animer un écran 720p de 4,7 pouces. Une configuration plutôt légère, compte tenu des modèles qui sont commercialisés cette année, même en entrée de gamme. Et pourtant, le Lumia 550 n’est pas le moins bien loti de tous les smartphones sous Windows Phone. Le Blu Win JR, par exemple, repose sur un écran de moins bonne qualité, la moitié de RAM et deux fois moins de stockage pour supporter le Snapdragon 410.

Lumia 550
Lumia 550 : le nouveau maître étalon de Windows 10 Mobile ?

Des minimums requis améliorés

À partir d’aujourd’hui, le Blu Win JR ne pourrait plus être certifié par Microsoft, car la firme de Redmond a revu à la hausse les spécifications techniques minimales de Windows 10 Mobile. Pour faire simple, le Lumia 550 pourrait être considéré comme le nouveau minimum requis des futurs Windows Phone : 1 Go de RAM, 8 Go de stockage, écran WVGA, flash obligatoire à l’arrière pour accompagner l’APN (mais la webcam reste optionnelle), connexion 4G, WiFi et A-GPS requis, et chipset Qualcomm bien sûr. Parmi les modèles listés, nous retrouvons les Snapdragon 208, 210, 617, 625, 808, 810 et 820. Pas de Snapdragon 650 ou 652 dans cette liste, dommage. Microsoft a également supprimé de sa liste tous les Snapdragon 4XX, dont les 410, 412 et 415.

Autre changement dans les limitations techniques de Windows Phone, la taille maximale de la dalle tactile passe de 8 à 9 pouces. Cela veut dire que les constructeurs de tablettes pourront créer des modèles jusqu’à 9 pouces sous Windows 10 Mobile. Parallèlement, Microsoft a baissé la taille minimum des tablettes de 8 à 7 pouces, créant ainsi un recouvrement entre Windows 10 et Windows 10 Mobile entre 7 et 9 pouces. Si la limite de 8 pouces avait un certain sens pour dynamiser l’offre sur les petites tablettes concurrentes de l’iPad Mini (qui mesure 7,9 pouces), l’augmentation de la taille des smartphones est étonnante, mais pourrait être liée au développement du segment entrée de gamme des tablettes.

Microsoft vise-t-il le marché des tablettes low-cost ?

En effet, les prérequis des tablettes sous Windows 10 sont nettement plus élevés que ceux de Windows 10 Mobile. Les produits sont donc à l’achat plus onéreux. Quand l’iPad et la Surface Pro fonctionnent relativement bien sur le haut de gamme, le segment entrée de gamme est aujourd’hui habité uniquement de modèles sous Android. Il s’agirait donc ici d’offrir aux constructeurs l’occasion de proposer des produits peu chers, mais fonctionnels (mail, web, réseaux sociaux et Cady Crush Saga). Cette augmentation n’est en revanche pas liée à l’usage d’Office Mobile, puisque ce dernier est déjà gratuit pour toute plate-forme dont la taille ne dépasse pas 10,1 pouces.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.