MediaTek préparerait un nouveau deca-core : Helio P35

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • RSS
mediatek chipset

Le prochain chipset milieu de gamme de MediaTek pourrait être un modèle deca-core, à l’image des trois derniers modèles Helio X. Il pourrait notamment embarquer deux puissants Cortex-A73 et son GPU associé, le Mali-G71.

Sans surprise, MediaTek travaille sur une nouvelle génération de chipset. Si les X30 et X35 ne sont pas encore sortis, même s’ils ont été évoqués officiellement par le fondeur, d’autres font déjà l’objet de rumeurs. Selon l’une d’entre elles, provenant des réseaux sociaux chinois et relayé par le site The Android Soul, le prochain chipset à être officialisé pourrait être le Helio P35, un chipset reprenant la configuration des X30 et X35, à savoir dix coeurs organisés en trois groupes. Une première dans le milieu de gamme, aussi bien chez MediaTek, que sur l’ensemble du marché des composants pour smartphone.

Helio

Le parfait concurrent du Snapdragon 660 ?

Mais ce n’est évidemment pas tout. Selon la fuite originelle, le Helio P35 ne serait pas constitué uniquement de coeurs Cortex-A53, dont la cadence tournerait autour des 2 GHz. Le P35 embarquerait également deux coeurs Cortex-A73, les derniers processeurs haute performance d’ARM. Ils tourneraient à 2,2 GHz, soit largement en dessous de leurs fréquences maximums, certainement pour un souci d’économie d’énergie. Les huit autres coeurs seraient évidemment des Cortex-A53 dont la cadence devrait, de notre avis, s’approcher des 1,8 GHz (un peu plus pour le quad-core performant et un peu moins pour le quad-core le plus économe).

Le processeur graphique serait aussi une surprise : il s’agirait du Mali-G71, la version haute performance de la génération « Mali-Gx1 » d’ARM et non son pendant low-cost, le Mali-G51. Le composant serait compatible LTE catégorie 10, UFS 2.1 pour le stockage, LPDDR4X pour la RAM (jusqu’à 10 Go) et Pump Express 3.0 (équivalent du Quick Charge de Qualcomm). Il serait gravé par TSMC en 10 nm FinFET. Encore une belle surprise pour un composant milieu de gamme, lequel sera certainement positionné face au prochain Snapdragon 660 (lequel n'est pas encore officiel...).

Lancement à la rentrée 2017

Le composant devrait sortir dans le courant du troisième trimestre 2017 et devrait être intégré dans des smartphones coûtant entre 1000 et 2000 yuans, soit entre 130 et 270 euros environ. Une équation économique pourrait sembler très déséquilibrée : les modèles habituellement équipés d’un deca-core (X20 et X25) sont des modèles premium, comme le Pro 6 ou le MX6 de Meizu. Or, il faut compter aussi sur le Redmi Pro, un mobile vendu justement dans la fourchette indiquée précédemment. Voilà donc à quoi nous devrions nous attendre l’année prochaine chez Meizu, Oppo, Vivo et consorts.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.