OPPO Reno2

Voici la liste des terminaux Meizu qui devraient passer sous Nougat

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
meizu

Meizu organise une session de test avec ses usagers pour le passage d’une partie de son catalogue sous Nougat. Huit terminaux sont concernés, dont trois Blue Charm, un MX et quatre Pro. La sortie de la version finale est attendue le 10 juillet.

Comme dit l’adage, mieux vaut tard que jamais. Même si parfois, le « jamais » fait oublier à quel il se fait tard. L’exemple de Meizu, qui organise à partir de demain la migration d’une partie de son parc installé sous Nougat (version 7.0 en plus), est flagrant. Nous nous étions complètement résignés à voir débarquer une version Nougat de FlymeOS pour les anciens terminaux de la firme. D’autant plus que les derniers terminaux commercialisés par la marque chinoise fonctionnent encore sous Marshmallow. Résignés nous étions. Et sur un marché ou il est difficile de gagner de l’argent, nous comprenions presque pourquoi...

Meizu Nougat

Huit mobiles mis à jour dans trois semaines

Et pourtant, très curieusement, la marque chinoise va déployer le mois prochain une version de FlymeOS sous Android Nougat. Pas la version 7.1.1, rassurez-vous : il s’agit de la version 7.0. N’allons pas trop vite en besogne. Cependant, ce ne sont pas un, ni deux, ni trois, mais huit terminaux qui seront concernés. La liste a été dévoilée par Meizu ce week-end en annonçant l’ouverture d’une campagne de beta-test. Eh oui, comme Apple ou Xiaomi. C’est une première pour Meizu. À tous ceux qui seraient intéressés de participer, il y a cependant une contrainte : il faut habiter en Chine. Dommage.

Alors, quels sont les terminaux, nous demandez-vous ? Il s’agit des Pro 6 et ses deux déclinaisons, le Pro 6 Plus et le Pro 6 S, du MX6, du Pro 5, du M5 Note, du M3 Note et du M3 Max. Vous remarquerez que le mobile le plus récent de cette sélection est le M5 Note (pas de M5c, ni de Blue Charm E2) et le plus ancien est le Pro 5, sorti initialement sous Lollipop. Ce qui démontre que Meizu est largement capable de réaliser une maintenance correcte pour ses mobiles. Il suffit que la marque le veuille.

Quatre modèles Pro, un MX et trois Blue Charm

Huit terminaux, cela fait juste, même si nous ne prenons que le catalogue 2016 de la marque. Si nous démarrons au Pro 6 et au M3 Note, le catalogue de Meizu compte 18 terminaux officialisés en moins d’un an et demi. Nous remarquons aussi que la plate-forme la plus légère parmi les terminaux compris dans ce plan de migration est formée d’un Helio P10 de MediaTek avec 3 Go de RAM (M3 Note). D’où l’absence du M3, du M5, du U10, probablement. En revanche, nous ne comprenons pas pourquoi le U20, le M3X, le M3e ou encore le E2 sont absents. Car leurs chipsets sont au moins aussi bons (ou identiques) et la quantité de RAM est similaire. Peut-être que la liste s’agrandira avec les terminaux récents...

Notez que la phase de beta commence dès demain (25 juin 2017) et durera pendant une semaine (jusqu’au 02 juillet). La version finale de FlymeOS sous Nougat est attendue le 10 juillet prochain. Soit une semaine de travail pour corriger les éventuelles erreurs. Enfin, rappelons que Samsung continue aussi parallèlement de migrer ses mobiles sous Nougat : Meizu est loin d’être le seul en retard. Mais Samsung a déjà terminé avec ses flagships, alors que Meizu n’a pas commencé.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer