SFR RED 40 Go = 10

Google I/O 2018 : Android P, la version d'Android qui vous veut du bien ?

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
android

La semaine dernière a eu lieu la conférence de Google dédiée aux développeurs. Cette conférence, ouverte par une keynote animée par Sundar Pichai, fut l’occasion de découvrir les premiers éléments d’Android P.

Chaque année, au printemps, Google organise sa conférence dédiée aux développeurs. Cette année, elle s’est déroulée la semaine dernière. Et la keynote fut l’occasion de découvrir de nombreuses nouveautés à propos de l’écosystème Google. De ces nombreuses nouveautés, nous vous offrirons durant les prochains jours, quelques articles consacrés aux sujets que nous trouvons les plus importants.

Version beta déjà en ligne

Le premier article, celui dont vous lisez actuellement les lignes, est consacré à Android P, la prochaine version majeure d’Android. Les prochains articles seront consacrés à Android Assistant, aux grandes applications de Google (YouTube et Maps principalement) et aux versions alternatives d’Android (TV, Auto, Wear). Cette liste n’est évidemment pas limitative. Commençons donc avec Android P. Nous ne savons pas encore quel sera son petit sobriquet, même si Pineapple Cake est une suggestion plausible (un indice se cachait dans le traditionnel jeu de piste mis en ligne par Google pour officialiser les dates du Google I/O).

Android P

Nous ne savons pas non plus s’il s’agira d’une version 8.2, 8.5 ou 9.0. Mais une version beta est d’ores et déjà en ligne pour tous les développeurs et les curieux. Et cette mise à jour est compatible avec certains mobiles supportant le projet Treble. Cela inclut le Xperia XZ2 de Sony, le Mi Mix 2S de Xiaomi, le Nokia 7 Plus, le R15 Pro d’Oppo, le X21 de Vivo, le OnePlus 6 (lequel sera officiel dans quelques jours), le PH-1 d’Essential Products et les deux générations de Pixel.

Bien-être digital

Avant d’entrer dans le détail, un petit mot sur la philosophie générale de cette version de l’OS. Google l’a développé avec trois mots-clés : intelligence, simplicité et « bien-être digital ». Car l’usage d’un smartphone doit être plus simple, mais pas moins pertinent. Bien sûr, Google s’est appuyé sur l’intelligence artificielle pour apporter des outils et des services toujours plus utiles. Quelques exemples de cela. Android P peut donner la priorité aux applications que vous utilisez le plus souvent en leur donnant davantage de ressources. Android P adapte aussi automatiquement la luminosité de l’écran selon vos goûts (et non plus seulement en fonction de l’environnement).

Android P

Dans Android P, vous retrouvez un nouveau service appelé « App Actions » dont le rôle est de vous suggérer automatiquement, en fonction de vos habitudes, les actions que vous pourriez prendre après en avoir effectué une. Un exemple : si vous connectez votre mobile à votre système audio sans fil, Android P vous proposera d’ouvrir une application musicale ou, s’il connaît bien vos habitudes, la playlist que vous écoutez régulièrement à cette heure de la journée avec votre application musicale préférée.

Simplicité et efficacité

Dans le même esprit, Android P intègre un nouveau service appelé Slice. Il sert à accéder simplement à des résultats suggérés dans Google Search en fonction d’une requête générale. Vous êtes en déplacement et vous voulez un chauffeur ? En tapant Lyft, Slices vous indique le prix d’un trajet pour aller chez vous ou à votre travail. Même chose avec la sélection de texte intelligente : vous sélectionnez du texte et Android P vous propose des actions contextuelles (recherche sur Google, adresse sur Maps, réservation d’un restaurant, etc.).

Android P

Cette simplicité et cette fluidité se retrouvent aussi dans les nouveaux gestes de navigation, spécialement conçues pour les écrans panoramiques de grande taille et un usage à une main. Enfin, Google a introduit des outils pour que l’usager soit moins « dépendant » de son smartphone. Un nouveau tableau de bord vous présente les principaux indicateurs de votre usage du mobile dans la journée, un nouveau réglage permet de limiter l’usage quotidien d’une application et un nouveau mode « Ne pas déranger » élimine aussi les notifications des applications (et non plus uniquement les messages et appels entrants). Voilà qui aidera certains à se reconnecter avec la vraie vie ?

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer