Free veut révolutionner le marché du mobile

Par Stéphane Deschamps

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
free mobile

Free s'apprête à accélérer le déploiement de son réseau mobile maintenant que le Conseil d'Etat a rejeté les plaintes des autres opérateurs mobiles concernant la 4ème licence mobile. L'opérateur s'est donné pour objectif de doubler son chiffre d'affaires grâce au mobile.

Dans une interview publiée dans Les Echos, Xavier Niel revient sur les objectifs de Free Mobile dont le réseau ouvrira début 2012. Le Fondateur d'Iliad, la maison mère de Free, affirme avoir déjà 500 emplacements confirmés pour les antennes ainsi que plus d'un millier supplémentaire grâce à un accord avec TDF. « Les discussions concernant les partages de sites avec les opérateurs se passent bien. Nous respecterons les obligations de couverture, c'est-à-dire 27 % de la population en janvier 2012 ».

L'aventure semble désormais bien engagée, mais le nouvel opérateur mobile est confronté au refus des opérateurs concurrents de discuter d'un accord d'itinérance sur la 3G, ce qui constitue un véritable point noir pour Free, qui se donne jusqu'à la fin de l'année pour convaincre Orange, SFR, ou Bouygues Télécom. « En cas de refus de nous accorder l'itinérance 3G, nous n'aurons d'autre choix qu'une procédure contentieuse », souligne Xavier Niel.

Free est condamné à réussir dans le mobile

Pour développer son réseau et diviser par deux la facture d'une famille comme il l'a promis, Xavier Niel appliquera les recettes de l'ADSL. Free Mobile bénéficiera d'un réseau tout IP, en intégrant à terme des capacités mobiles dans la Freebox (Femtocell), et en rajoutant des équipements de réseau afin de minimiser les frais d'exploitation. « Si nous ne révolutionnons pas le marché du mobile, ça ne marchera pas. L'équipe fondatrice de Free souhaite faire du mobile uniquement pour bouleverser ce secteur, comme elle l'a fait dans les télécommunications fixes ».

Free Mobile souhaite proposer une offre simple avec de la voix, des SMS et Internet au juste prix, alors que les concurrents multiplient des offres de plus en plus complexes. L'ambition est d'arriver à conquérir la même part que dans le triple play, « à savoir près de 25 % ». Iliad vise un chiffre d'affaires de 4 milliards d'euros d'ici à 2015, soit un doublement grâce au mobile.

Partagez cet article

  • LinkedIn
Sponso

Série Limitée jusqu’au 08/07/2020

illimité 60 Go

Appels illimités

SMS/MMS illimités

Internet 60 Go

RED By SFR

15,00 €

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.