Orange Open : l'UFC-Que Choisir saisit l'Autorité de la concurrence

Par Stéphane Deschamps

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
orange

L'offre quadruple-play (téléphone fixe, Internet, TV et mobile) Open d'Orange est dans le viseur de l'association de consommateurs. L'UFC-Que Choisir attire l'attention sur le caractère empoisonné de celui-ci et agit auprès de l'Autorité de concurrence.

L'UFC-Que Choisir a annoncé mercredi qu'elle saisissait l'Autorité de la concurrence concernant l'offre quadruple-play « Open » de l'opérateur Orange, qui « emprisonne », selon elle, les consommateurs, en conjuguant au sein d'un seul contrat une offre triple play classique (combinant accès Internet haut débit, téléphonie fixe et télévision) et une offre de téléphonie mobile.

L'offre « Open » d'Orange, lancée en août 2010, a déjà séduit plus d'un million de clients . Il faut dire que « Open » permet de bénéficier de tarifs attractifs, par rapport au reste de la gamme Orange, pour ceux qui souhaitent regrouper leur abonnement Internet et Mobile et n'avoir qu'une seule facture.

De son côté, l'Association de consommateurs UFC-Que Choisir voit plutôt cette offre comme un puissant outil de conquête et de retenue de clientèle, estimant qu'avec cette offre , Orange :
• Impose la reconduction de l’engagement sur la partie fixe, lorsque le consommateur fait évoluer son contrat mobile
• Empêche les consommateurs de découpler les offres triple play et mobile au moment de la résiliation d’une d’entre elles
• Refuse au consommateur la possibilité d’obtenir la portabilité de ses numéros fixes et mobiles lorsqu’il résilie l’ensemble des services Orange Open.

L'Association estime que « les consommateurs se trouvent verrouillés dans la durée et leurs coûts de sortie augmentent très fortement. Cela limite leur possibilité de rejoindre un autre opérateur plus performant ou innovant, restreignant dès lors le jeu concurrentiel ».

L’UFC-Que Choisir a donc décidé de saisir l’Autorité de la concurrence pour que cette dernière prenne des mesures visant à mettre un terme à ces pratiques préjudiciables pour les consommateurs et éviter tout abus de position dominante de la part d’Orange.

De son côté, Orange a réagi en déclarant auprès de l'AFP qu'«il n'y a aucun engagement sur la partie fixe, et qu'on peut résilier son offre triple-play sans que soit résiliée la partie mobile. »
Sponso

Série Limitée jusqu’au 18/12/2019

illimité 60 Go

Appels illimités

SMS/MMS illimités

Internet 60 Go

RED By SFR

15,00 € 12,00 € VALABLE A VIE

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.