promo red by sfr

Apple retournerait chez Samsung pour ses chipsets A9

Par Mathieu Freitas

apple

Après avoir confié la fabrication de ses puces A8 au Taïwanais TSMC, Apple aurait finalement fait resigner Samsung pour la génération suivante, gravée en 14 nm.

A défaut de ne pouvoir encore atteindre une autonomie complète concernant la conception des différents composants de ses iPhones, le géant Apple aura au moins tenté de ne plus reposer que sur son principal concurrent Samsung. En effet, si les deux rivaux se tirent la bourre dans les tribunaux depuis des mois, c'est bien le Coréen qui a donné vie à tous les iPhones sortis jusqu'ici en assurant la fabrication des puces Ax qui les équipent.

Leur contrat arrivant à son terme en 2014, c'est finalement vers TSMC, le fondeur taïwanais déjà sollicité par Qualcomm et Nvidia notamment, que s'est tournée la Pomme pour sa 8ème génération de smartphone. Mais il faut croire que les déboires de ce nouvel associé avec son process de gravure en 28 nm l'été dernier, puis en 20 nm cette année n'aura pas suffisamment rassuré Apple qui pense déjà au 14 nm pour la génération suivante, sa puce A9.

Et puisque Samsung semble en meilleure voie sur la gravure en 14 nm, mieux vaut alors faire table rase des querelles passées et lui confier à nouveau la conception de ses puces plutôt que de risquer bêtement son avenir. The Korea Economic Daily rapportait ainsi récemment que le Coréen était à nouveau lié à son plus grand rival, au moins pour l'année 2015. Ce dernier aurait tout de même la rancune un peu plus tenace puisqu'il aurait négocié son nouveau contrat 20% plus cher que le précédent tout de même... Un moyen plus sûr que les tribunaux de recouvrer les dommages et intérêts qu'il doit à Apple ?

Partagez cet article

  • LinkedIn

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.