BlackBerry se sépare de la moitié de sa force de vente

Par Mathieu Freitas

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
blackberry

BlackBerry aurait commencé à se séparer de certaines de ces équipes, ou du moins d'une partie d'entre elles. Il aurait notamment divisé sa force de vente américaine par deux.

La situation de BlackBerry n'est plus un secret pour personne, et pour lui le premier malgré une longue période de déni. Il chercherait aujourd'hui à se séparer de certaines de ses équipes et autres biens afin de renflouer les caisses, voire vendre l'intégralité de la société selon certaines rumeurs. Pour l'heure, il ne serait question que de sa force de vente américaine déjà amputée de plusieurs douzaines d'employés à en croire le Wall Street Journal, alors que son dirigeant était remercié en juillet dernier.

Aucun chiffre n'a été précisé par BlackBerry qui avait récemment fait savoir qu'un "petit nombre" d'employés était sur la scellette. Un autre rapport, paru chez Cantech Letter, évoque tout de même cette fois plus de la moitié de l'équipe en charge de coordonnées ses ventes américaines depuis son QG canadien. Cela concernerait alors une vingtaine d'employés. L'équipe britannique pourrait être la prochaine concernée.

Plusieurs rumeurs disaient BlackBerry prêt à abandonner sa branche hardware pour se concentrer sur son système d'exploitation. Peut-on alors déjà y voir là un abandon de la vente de smartphones à terme ? 

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer