4G : l'UFC-Que Choisir dépose plainte contre Orange et SFR

Par Stéphane Deschamps

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
ufc quechoisir

L'association de consommateurs porte plainte contre Orange et SFR pour « pratiques commerciales trompeuses » concernant leur communication sur les performances de leur réseau mobile 4G à Paris.

Attendue depuis de nombreux mois par les parisiens, la 4G arrive à peine que l'UFC-Que Choisir s'empresse de taper du point sur la table. La raison ? L’existence d’ « un intolérable décalage entre la communication des professionnels et les réelles prestations vendues aux consommateurs ». 

Une couverture 4G loin de la réalité chez Orange et SFR

D'après les tests réalisés par une entreprise spécialisée sur plus de 66.000 mesures dans 80% des rues parisiennes à la fin octobre, le réseau 4G d’Orange n’est disponible que sur 79,3% de la capitale, oubliant toute une partie sud-ouest de la ville. Quant à SFR, l’opérateur couvre moins de 75% de la capitale. Seul Bouygues affiche des résultats proches de ses annonces, avec une couverture de 99,4%.

Par ailleurs, l'UFC-Que Choisir craint que les débits 4G annoncés par les opérateurs, de l'ordre de 115 à 150 Mbit/s, ne soient jamais atteint dans des territoires français moins visibles, et parle de risque de nouvelle fracture numérique. « Seules les antennes 2 600 Mhz peuvent atteindre de tels débits. Or, les caractéristiques de ces antennes les destinent à n’être présentes que dans les grandes villes ».

La désinformation du « très haut débit » mobile 

L’UFC-Que Choisir constate par ailleurs que les opérateurs ne différencient pas, dans leur communication, le « Dual Carrier » ou encore la « H+ » de la 4G lorsqu’il s’agit d’évoquer l’accès au « très haut débit mobile ». Rappelons que le Dual Carrier ou la H+ sont des évolutions du réseau 3G.

Les détails de la plainte de l'UFC-Que Choisir

Contre la société Orange France pour pratiques commerciales trompeuses :

  • en raison de l’anormal décalage entre la carte de couverture de la ville de Paris que l’opérateur propose sur son site Internet et l’accessibilité effective à son réseau 4G
  • en raison d’une publicité comparative laissant penser aux abonnés à ses forfaits 4G qu’ils accèderaient à la 4G avec un débit maximum théorique de 150 Mbit/s sur l’ensemble des zones où la technologie serait disponible
  • en raison de l’assimilation faite par l’opérateur de la H+ et du très haut débit mobile.

Contre la société SFR pour pratiques commerciales trompeuses :

  • en raison de l’anormal décalage entre la carte de couverture de la ville de Paris que l’opérateur propose sur son site Internet et l’accessibilité effective à son réseau 4G
  • en raison de l’assimilation faite par l’opérateur du Dual Carrier et du très haut débit mobile.

Par ailleurs, l’UFC-Que Choisir demande à l’ARCEP de créer dès un Observatoire de la 4G, chargé de suivre en temps réel le déploiement du réseau de cette nouvelle technologie et de garantir la validité des allégations des opérateurs, aussi bien sur les couvertures que sur les débits.

Sponso

Série Limitée jusqu’au 18/12/2019

illimité 60 Go

Appels illimités

SMS/MMS illimités

Internet 60 Go

RED By SFR

15,00 €

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.