HTC parvient à minimiser la casse en revendant ses parts dans Beats Audio

Par La rédaction

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
htc

La santé de HTC est loin d'être au beau fixe. Cela dit, une manoeuvre financière a sauvé le dernier trimestre du constructeur.

Souvenez-vous : le trimestre précédent avait été une catastrophe pour HTC, parce que la compagnie avait connu sa première perte depuis sa création. Le troisième trimestre fiscal de 2013 n'avait pas permis à HTC de gagner de l'argent ou de rester à stabilité. Quand une entreprise entre dans cette mécanique, il est très difficile de faire quoi que ce soit pour s'en sortir : les investissements sont coupés, le moral est au plus bas, les investisseurs paniquent, l'avenir est dur à prévoir. Bref, c'est la situation que toute entreprise souhaiterait éviter dans son histoire.

Et pour éviter d'avoir à faire un nouveau rapport qui aurait peu ou prou la même allure, HTC a joué finement. Le HTC One Max n'a pas permis à la société de rentrer dans ses comptes, pas plus que les ventes du HTC One Mini ou celles, plus anciennes mais toujours valables, du HTC One. Ce trimestre fiscal, HTC a perdu 52,1 millions de dollars. Cela dit, elle a revendu ses parts dans Beats Audio, le partenaire de longue date de la firme, qui équipe de son logo et de quelques algorithmes de compression audio ses smartphones. Cette revente a permis de faire entrer 265 millions de dollars américains. Du coup, après les transactions, la firme se retrouve aujourd'hui avec 10,4 millions de profit alors qu'elle n'a pas vendu des masses d'appareils.

Même si c'est en-dessous des prévisions des analystes qui espéraient voir 23 millions de dollars de bénéfices nets, c'est un moment de répit pour HTC qui peut souffler pendant encore un trimestre avant d'avoir à affronter la colère des investisseurs. Dans ce laps de temps, il s'agira de redresser la barre pour maintenir la situation à stabilité, ou, dans le meilleur des cas, pour produire un bénéfice net conséquent qui ne soit pas boosté par la vente d'actions dans une compagnie tierce. Pour cela, HTC devra compter uniquement sur elle-même et son activité principale : la conception de smartphones. On attend donc la relève du HTC One avec impatience...

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.