Projet Tango : quand Google numérise le monde et le réinvente

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
google

Développé par un ancien département de Motorola resté chez Google, le projet Tango est similaire à Google Glass. S’appuyant sur un prototype de smartphone équipé de deux caméras et de plusieurs capteurs, Tango numérise à la volée l’environnement proche et le modélise à l’écran en temps réel.

Un mois après l’annonce de la vente de Motorola à Lenovo, nous apprenons encore quelques petites pépites d’informations. Il s’avère finalement que Larry Page a au préalable fait son marché dans les départements de son ancienne filiale avant de céder ce qu’il en restait : la conception et la construction de smartphones. Deux ensembles ont donc été conservés par le géant de Mountain View : des brevets (même si 2000 d’entre eux ont été vendus) et des projets. Parmi ces derniers se trouvent ARA, le téléphone modulaire (auparavant appelé Phonebloks), mais aussi Tango.

Deux caméras et un capteur de profondeur pour voir le monde

Pris en charge par le département Advanced Technology and Projects (ATAP), Tango est une petite pépite. Il s’agit d’un système matériel et logiciel qui numérise en temps réel notre environnement proche. Côté matériel, Tango s’appuie sur un prototype de smartphone équipé de deux capteurs photo (un premier de 4 mégapixels et un autre dédié à la détection de mouvement) couplés à deux processeurs dédiés au traitement des images. S’ajoutent à cela plusieurs capteurs, dont un dédié à la profondeur, ainsi que les habituels gyroscopes, accéléromètres, etc. Côté logiciel, Tango transforme les images reçues en modèles 3D à l’écran et met à jour les informations en temps réel. Si une porte s’ouvre, Tango le perçoit et l’affiche. Grâce au capteur de profondeur, il mesure les distances entre les objets.

Un petit côté Matrix dans ce projet au grand potentiel

Cela est évidemment possible parce que les technologies embarquées dans les smartphones sont aujourd’hui comparables à des ordinateurs. Selon Johnny Chung Lee, chef de projet sur Tango, le prototype tango est en mesure de réaliser plus de 250 000 mesures en 3D par seconde. De nombreuses applications pratiques sont possibles pour Tango. De l’assistance à la navigation à la réalité augmentée, en passant par le jeu sur mobile et la réalité virtuelle, il n’y a bien sûr plus qu’à imaginer les intégrations possibles de ce projet dans la vie de tous les jours.

Une phase de développement comparable à Google Glass

À l’instar de Google Glass, Tango sera un projet qui fera appel aux développeurs pour étoffer son écosystème. Google a produit 200 prototypes de Tango et devrait les distribuer, avec les kits de développement, aux concepteurs d’applications. Nous sommes évidemment impatients de savoir ce qu’ils en feront. D’ici là, voici une petite vidéo de présentation.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.