Certains smartphones Wiko redémarrent grâce à un simple SMS

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
wiko

Mauvaise nouvelle pour Wiko : un de ses clients a découvert qu’il était possible de rebooter certains de ses smartphones en envoyant juste un SMS. Les modèles récents ne semblent pas être concernés.

C’est le « bad buzz » du week-end. Des mobiles Wiko redémarrent quand ils reçoivent ou émettent un SMS qui ne contient que le signe « = ». Il ne s’agit pas d’un reset hardware, juste d’un redémarrage rapide de l’OS. Mais c’est suffisant pour stopper les appels, fermer les applications et faire perdre un peu de temps. L’information vient du blogueur Korben qui la tient de l’un de ses lecteurs. Les autres ont alors testé le bug avec leurs propres modèles et il semble que les smartphones concernés (liste non exhaustive) sont les Cink Peax 2, Cink King, Stair King, Stairway, Cink Five, Ozzy, Darkmoon et Darkside.

Wiko Darkmoon

Le Darkmoon est l'un des modèles concernés par le bug.

Les modèles les plus récents sont épargnés

À la rédaction, nous avons trois modèles de Wiko et avons fait le test. Sur le Darkside, modèle cité dans la liste, le bug fonctionne parfaitement. Sur des modèles plus récents, Wax et Highway, rien ne s’est produit. Selon nous, le problème ne concerne donc que les anciens modèles, au plus tard jusqu’en fin d’année dernière (le Darkmoon étant sorti le 17 décembre dernier, tandis que le Highway est commercialisé depuis cet hiver. Nous ne savons pas si les Darknight et Darkfull sont concernés, mais leur configuration les rapprochant du Darkmoon, il serait logique de le penser.

Un bug qui se neutralise grâce à Hangouts

Deux autres remarques à apporter. D’abord, le fait d’avoir rooté le mobile et installé une ROM custom (type CyanogenMod) ne préserve pas le mobile contre ce désagrément. Il pourrait donc s’agir d’un problème matériel ou lié aux services Android (certains sont en effet conservés tels quels dans les ROM custom). Ensuite, l’utilisation d’une application alternative de gestion des SMS (type Hangouts) neutralise totalement le bug. La dernière version d’Hangouts est en mesure de se substituer à l’application « stock » de messagerie d’Android. N’hésitez donc pas à y passer.

Une mauvaise presse et un problème pas forcément résolvable

Au-delà de la mauvaise blague à faire aux copains qui ont un smartphone de la filiale française du groupe chinois Tinno (pour faire redémarrer le mobile à distance, tout en sachant qu’ils sauront que c’est vous le responsable), voilà une affaire dont elle se serait bien passée, à l’heure où elle parvient de plus en plus souvent à introduire un modèle ou deux dans les catalogues des opérateurs. Car l'enjeu économique est grave. Il y a un risque que cela remette en cause certains partenariats commerciaux ou que certains distributeurs renvoient tout leur stock en demandant un remboursement (avec les pénalités habituelles). Reste également à identifier l'origine du problème et si une mise à jour est en mesure de le résoudre, ce qui n’est pas obligatoire. Heureusement, les modèles les plus récents, notamment le Wax, sont hors de danger.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer