Google I/O 2014 : des smartphones à moins de 100 $ avec Android One

Par Mathieu Freitas

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • RSS
google

Avec Android One, Google s'attaque aux marchés émergents. Il propose une solution clé-en-main permettant aux constructeurs de lancer des smartphones à bas prix. Pour cela, il prend en charge le développement des plateformes matérielle et logicielle.

Lors de la conférence d'ouverture du Google I/O, Google n'a dévoilé ni smartphone ni tablette. Il a cependant dévoilé Android One, un nouveau programme visant à développer des smartphones pour tous. Car, si Android compte désormais plus d'un milliard d'utilisateurs actifs, cela ne représente qu'une infime partie de la population mondiale. La plus grande partie n'ayant pas les moyens de s'offrir un smartphone. C'est le problème auquel s'attaque Google avec Android One.

Android One

Comme toujours, il ne produira pas directement de smartphones. Ce sera le rôle de ses partenaires. Presque le seul, d'ailleurs, puisqu'il assure le plus gros du travail.

Une solution clé-en-main

Tout d'abord, Google a mis au point des plateformes de référence comprenant des caractéristiques techniques pertinentes pour les marchés émergents. L'une d'elle a été dévoilée sur scène. Nous y trouvons un écran de 4,5 pouces, deux emplacements SIM, un port microSD ainsi qu'un tuner FM. Le tout pour moins de 100 $.

Plateforme de référence Android One

Ensuite, Google prend évidemment en charge la partie logicielle. Il fournira Android en version « stock » comme sur les Nexus. En conséquence, c'est également lui qui s'occupera de pousser les mises à jour pour plus de réactivités. Un moyen, également, de contrôler la fragmentation du parc Android.

Lancement à l'automne en Inde

C'est donc une solution clé-en-main que Google propose aux constructeurs. Trois ont déjà été désignés comme partenaires. Ils sont tous indiens : Micromax, Karbonn et Spice. Les premiers modèles issus du programme Android One devraient arriver dès cet automne. Aucune précision concernant d'autres marchés et partenaires.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.