A défaut des mobiles, Intel investit le segment des objets connectés

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
intel

Lors de son forum dédié aux développeurs, Intel a dévoilé plusieurs innovations en lien avec les objets connectés. Du chargement sans fil à l’accessoire intelligent, Intel a clairement pris la décision de ne plus s’acharner à s’imposer en téléphonie mobile.

Le fondeur vedette de l’univers PC s’est cassé les dents sur le marché des smartphones. Rares sont les constructeurs à intégrer ses chipsets dans des tablettes ou des smartphones. Après quelques critiques acerbes quant au comportement anormal des chipsets Atom lors des benchmarks, notamment celle d’AnTuTu qui dégradait l’année dernière de 20 % toutes les notes obtenues par les Atom, mais aussi les Core i, l’Américain a choisi de ne plus s’acharner. C’est ce qu’il ressort de l’Intel Developer Forum qui s’est déroulé la semaine dernière à San Francisco.

Aucun pavillon dédié aux smartphones

Le premier signe de ce changement de stratégie est l’absence remarquée de toute mention à la téléphonie mobile. Il n’y avait aucun espace dédié aux smartphones dans les allées du Moscone Center. Quelques partenaires étaient là pour montrer leurs tablettes, comme la nouvelle Venue 8 de Dell. Pour une entreprise qui se disait il y a un an totalement légitime sur ce segment et qui affirmait vouloir y offrir son savoir-faire, cette absence est très étonnante.

Second signe de la réorientation d’Intel, le site officiel du forum des développeurs mettait en avant le programme des festivités autour des wearables, avec une belle vidéo teaser qui annonce clairement que les objets connectés qui se portent ne sont pas destinés à être cloisonnés aux lunettes, aux montres et autres bracelets, mais également aux vêtements. Et Intel, qui siège au consortium A4WP (Alliance for Wireless Power) travaille naturellement sur ce point.

Un bol pour recharger montres, bracelets et smartphones

Le premier résultat de ces travaux se trouvait dans le pavillon dédié aux objets connectés, troisième signe de la nouvelle stratégie d’Intel. Il s’agit d’une technologie liée au rechargement des objets connectés, mais également des tablettes et des smartphones. Cette technologie, capable d’être intégrée à du mobilier, par exemple, est capable d’analyser les objets qui sont dans son périmètre d’action et de la recharger avec la puissance adéquate. Mieux encore, si plusieurs objets sont en contact, la technologie est en mesure de diffuser deux ondes différentes en même temps.

A4WP Intel

Pour illustrer cela, Intel a dévoilé une sorte de « vide-poche » qui se place dans le salon ou dans l’entrée. Il s’agit d’une station de rechargement sans fil. Il suffit d’y placer les objets connectés compatibles pour les recharger automatiquement. Pratique. La photo ci-dessus a été prise par nos confrères de PhoneArena.

Une stratégie « 360° »

La stratégie d’Intel n’est cependant pas focalisée sur les technologies liées au consommateur final. Il développe également toute l’infrastructure pour gérer les données émises par ces produits connectés. Gestion du « Big Data », technologie d’appairage et de communication sans fil, etc. Intel y croit naturellement dur comme fer. Et se dit qu’il vaut mieux investir maintenant, pendant que les Qualcomm, nVidia, Broadcom et MediaTek sont encore focalisés sur les smartphones...

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.