Une conférence Sony bien loin de la téléphonie mobile (CES 2015)

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
sony

Nous ne nous attendions franchement à rien de la part de Sony au CES de Las Vegas. Mais nous espérions une petite surprise, un nouveau produit gravitant autour de la téléphonie. Finalement, même ce petit espoir n’a pas été comblé. Résumé.

Nous savions bien que Sony se devait d’être prudent au CES. Après les très mauvais résultats de la branche téléphonie sur la fin d’année 2014, le groupe japonais se devait de se reconcentrer autour de ses valeurs sûres. Le divertissement. La maison. Le haut de gamme. Et la conférence de presse de Sony a largement fait la part belle à cette stratégie résolument prémium. Que ce soit dans la télévision, l’audio ou les accessoires, la marque donne de la place à l’élégance. Et il en sera certainement de même dans les autres segments au fil de l’année, notamment en téléphonie mobile. L’année dernière, le CES n’avait pas été l’occasion choisie pour dévoiler le nouveau Xperia Zx. Il en sera de même cette année, et cela n’est finalement pas une surprise, même si le créneau du mois de janvier aurait pu être une bonne fenêtre de tir.

De l'élégance pour les yeux et les oreilles

Non, Sony s’est finalement contenté d’assez peu au CES, privilégiant certainement la qualité à la quantité, l’amélioration plutôt que l’innovation. À l’image de la gamme de téléviseurs Bravia, tous 4K et tous convertis au système d’exploitation Android TV (à l’heure où la concurrence coréenne opte pour des OS maisons, WebOS et Tizen pour être précis). Même si la télévision ne fait pas partie de la téléphonie, il est intéressant de constater qu’Android TV participera certainement au rapprochement entre Bravia et Xperia.

Sony Walkman

Cette tendance se décline également dans la gamme Walkman. Sony a présenté un nouveau baladeur audio sous Android Jelly Bean 4.2 (étonnant choix que celui-ci, n’est-ce pas ?) : le NW-ZX2. Son haute résolution (192 KHz / 24 bits). Oscillateurs à quartz. Protocole Bluetooth optimisée pour les casques hi-fi. 128 Go de stockage interne (parce que le Lossless, ça pèse lourd), sans oublier le lecteur microSD intégré. Boîtier en aluminium. Compatibilité NFC, WiFi et DLNA. 60 heures d’autonomie annoncée. Ecran Triluminos FWVGA de 4 pouces. Pas de Google Play en revanche : c’est un walkman, et c’est tout. Pas de casque livré dans la boîte non plus. Mais quel audiophile se contenterait d’un casque standard, n’est-ce pas ? Pas de prix, mais il devrait être indécent (autour des 700 euros).

Un poignet plus chic

Même chose du côté des accessoires. Alors que nous aurions pu attendre un nouvel objet connecté chez Sony, ce n’est finalement qu’une mise à jour cosmétique de la Smartwatch 3 présentée à l’IFA et de la Smartband SWR10 datant de l’année dernière qui est apparue. Ces deux produits disposent désormais de nouvelles robes, une version Roxy pour le bracelet fitness et une version en métal pour la montre connectée. Sony en profite aussi pour donner aux usagers de la Smartwatch 3 la possibilité de personnaliser leur accessoire avec n’importe quel bracelet 24 mm. Dommage que cela ne soit pas en standard, contrairement à la G Watch...

Sony Smartwatch 3

Il faudra donc attendre pour voir de l’innovation chez Sony. Car le plus intéressant sur le stand de Sony, ce sont les prototypes. Le Smart B-Trainer et le SmartEyeGlass. Le premier est un casque étanche avec un OS intégré qui gère les commandes vocales et de la mémoire pour stocker de la musique. Le second est une lentille connectée qui s’adapte à une paire de lunettes standard et affiche des informations. Une excellente alternative aux lunettes connectées qui ont eu une baisse de popularité en fin d’année dernière. Reste à savoir comment cela se concrétisera.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer