Windows 10 : une révolution, oui, mais qui ne doit pas trop se voir

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
microsoft

C’est tout en douceur que Microsoft souhaite migrer l’ensemble de ses plates-formes vers Windows 10. Comme convenu, Microsoft a dévoilé de plus amples détails sur la prochaine version de son OS, celle qui réunira tous les écrans sous une seule bannière. Et visiblement, Windows restera Windows.

Hier soir, Joe Belfiore a une fois encore amusé la galerie. C’est avec quelques pointes d’humour et de bonne humeur que le patron de Windows est monté sur scène pour présenter les derniers développements autour de Windows 10, une version symbolique puisqu’elle sera la pierre angulaire de la stratégie multiécran de Microsoft. Celle qui verra la disparition de Windows RT et Windows Phone. Un moment historique pour les smartphones, qui devront donc composer avec les PC bien plus qu'auparavant.

Windows 10

Des applications communes à tous les écrans

À commencer par les applications qui seront désormais universelles. Nous avons déjà évoqué cela il y a un an lors de la Build 2014. Microsoft expliquait qu’un nouveau format d’application serait mis en place pour fonctionner sur toutes les plates-formes Windows. La voici donc. Et comme on n’est jamais mieux servi que par soi-même, les premières applications universelles seront les trois briques d’Office, World, Excel et PowerPoint. Il s’agira d’une version compatible mobile, tablette et PC.

Windows 10

Joe Belfiore a dévoilé une version beta de Word et de PowerPoint sur un smartphone et cela semble aller dans le bon sens. Le divertissement (musique, photo et jeu vidéo) sera également mis à l’honneur puisque tous seront sujets à des applications universelles pour optimiser les interactions entre le PC, le mobile et la Xbox (que nous commencions à oublier). Et pour tous les professionnels qui ne jurent que par Outlook (si, il peut y en avoir), le client star de messagerie sous Windows aura également le droit à son application universelle qui ressemble beaucoup au client mail d’iOS.

Spartan : le renouveau d'Internet Explorer ? 

L’application qui subira le plus de changements sera le navigateur Web. Oubliez Internet Explorer que tout le monde a abandonné (sauf sur Windows Phone) : voici Spartan, autre figure emblématique de la série Halo. Un Spartan est la classe humaine combattante. Master Chief, le héros des quatre premiers Halo et partenaire de Cortana (tiens, on la connait elle !), était justement un Spartan. Le symbole est donc important. Car le projet est important : reconquérir les usagers de Windows qui préfèrent aujourd’hui Chrome, Safari, Opera ou pire... Safari ! L’interface de ce nouveau navigateur, basé sur un système d’onglet naturellement, sera plus claire, plus fluide, avec des outils pour améliorer la lisibilité des pages.

Windows 10

L’interface de Windows 10 ne diffèrera pas beaucoup de l’interface Metro de Windows Phone 8. Les tuiles seront plus interactives. Le nombre d’emplacements sera augmenté. Les fonds d’écran seront désormais de vrais fonds d’écran et non des puzzles qui passeront d’une tuile à l’autre. Et le panneau de configuration sera plus clair (dans tous les sens du terme). N’oublions pas l’inspiration en provenance des concurrents, parce que chez Google et Apple, ils font aussi les choses bien. Le client de messagerie sera désormais unifié. Vos conversations sur Skype, par SMS/MMS ou sur un autre système de messagerie seront accessibles d’un seul et même endroit. Comme Hangouts et iMessage...

Des interactions fortes entre les différents écrans

L’une des forces de Windows 10 sur mobile sera naturellement les interactions avec le PC. Les applications universelles sont l’un des exemples. Mais l’uniformité de l’expérience en est également une autre. Très similaire à Continuity pour Mac OS et iOS, Windows 10 offrira des outils pour que le mobile et le PC communiquent. L’un apportera à l’autre des notifications. Les contenus de l’un de se retrouveront sur le disque dur de l’autre (grâce à OneDrive). Il en ira de même avec la Xbox One qui deviendra compatible avec le jeu local en streaming entre la console et une tablette (voir même un smartphone). Une expérience similaire à celle proposée par Sony avec la PlayStation 4 et les plates-formes Xperia Z2 et Z3.

Windows 10

Ces interactions toucheront d’ailleurs Cortana puisque l’assistante virtuelle arrivera sur les PC (et plus même dans le navigateur Spartan) et échangera des données avec son homologue sur smartphone. Quand elle se souviendra où est garée votre voiture, elle sera capable de vous le rappeler depuis l’écran de votre mobile ou de votre PC. Ça pourrait être pratique.

Une première beta pour mobile en février

Beaucoup de bonnes idées à venir avec Windows 10 sur smartphones (et sur le PC naturellement). Et nous ne devrions pas tarder à voir débarquer les premières versions pour les développeurs. Joe Belfiore a en effet confirmé l’arrivée d’une build le mois prochain, quelques semaines donc après la version PC. Ce qui est un exploit pour la firme de Redmond. Quant à la version définitive, il faudra certainement attendre la fin de l’année. La mise à jour sera proposée à tous les mobiles sous Windows Phone 8.1 (sans oublier les PC sous Windows 7 et Windows 8).

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.