Microsoft HoloLens : la vie avec des smartglasses sera holographique

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
microsoft

Mercredi, Microsoft a dévoilé les derniers développements sur Windows 10. Beaucoup de petites nouveautés découvertes à cette occasion, comme Spartan et l’interface mobile de l’OS, mais également une paire de lunettes interactives et holographiques.

L’année dernière, l’actualité des lunettes interactives a largement été monopolisée par Google Glass et ses différents déboires. Samsung a également participé, dans une moindre mesure, au développement de ce segment encore balbutiant d’objets connectés, avec son Gear VR, un casque développé avec Oculus Rift, un paliatif en attendant le Gear Blink que nous attendons toujours pour le début de cette année (pourquoi pas à Barcelone). De même, Lenovo a présenté ses Newglass, développées par sa propre division des projets spéciaux, NBD. Cependant, une vraie nouvelle avancée pourrait venir d’un acteur que nous n’attendions pas sur ce segment : Microsoft.

Microsoft HoloLens

Un Windows 10 en réalité augmentée

Lors de la conférence de presse organisée mercredi dernier pour présenter Windows 10, la firme de Redmond a également dévoilé HoloLens et Windows Holographic. Il s’agit des deux principales briques d’un environnement basé sur des images holographiques interactives. L’idée est de combiner le système d’exploitation sous Windows avec des principes de réalité augmentée et de capture de mouvement (encore une application concrète de Kinect).

Chaque élément, qu’il s’agisse d’un écran virtuel de télévision, d’un logiciel de modélisme en 3D ou d’une déclinaison de Minecraft, est une application courante de ce que Windows est aujourd’hui capable d’apporter. Les deux vidéos que nous avons insérées dans cet article seront plus parlantes que quelques mots. Notez qu’un environnement de développement devrait être proposé pour créer les applications compatibles.

Des lunettes indépendantes et déjà fonctionnelles ?

Deux détails sont incroyables dans cette histoire. Le premier, c’est que ça semble vraiment fonctionner. Le nombre d’applications compatibles (toutes universelles, n’oublions pas l’enjeu de Windows 10) est encore restreint, mais une démonstration a été faite en direct de la modélisation d’un objet qui a ensuite été imprimé en 3D. Second détail choquant, HoloLens est indépendant. Il n’a ni besoin d’un smartphone ou d’un PC pour fonctionner.

Il dispose en effet de toute la puissance nécessaire pour capter, convertir et afficher le système d’exploitation. Les lunettes intègrent un Kinect de nouvelle génération, plus puissant, plus pointu et moins gourmand en énergie. Elles disposent aussi d’un CPU, d’un GPU et d’un coprocesseur dédié à la gestion des éléments holographiques (un HPU). Il comprend un système de lentilles qui décomposent la lumière pour afficher en 3D et en surimpression les éléments du système. HoloLens est capable de comprendre la position des doigts, capte les commandes vocales et surtout traque les yeux de l’utilisateur pour adapter l’image à ce qu’il voit. Ce dernier capteur est aussi là pour adapter le système à la vision de chacun.

Plus incroyable, plus révolutionnaire, plus innovante

C’est toujours un peu à la hussarde que Microsoft arrive sur un segment de marché ou sur une technologie. Sans vraiment crier gare, la firme de Redmond sort de son chapeau un nouveau produit, qu’il provienne de Microsoft Garage, de Microsoft Research ou d’une équipe de développement agissant dans le plus grand secret. C’est ainsi que l’entreprise développe des applications Android particulièrement innovantes. C’est ainsi qu’elle propose de nouvelles interactions avec des environnements virtuels. Et HoloLens en est une nouvelle preuve. Une preuve bien plus intéressante que ne l’a jamais été Google Glass.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.