promo red by sfr

Bientôt 128 Go de mémoire interne pour tous grâce à Samsung ?

Par Samir Azzemou

samsung

Le leader mondial de la mémoire flash, Samsung, vient de présenter de nouvelles puces de stockage dotées de 128 Go d’espace. Moins performantes que celles du Galaxy S6, elles n’en sont pas moins intéressantes, parce que très économiques.

Sur le milieu de gamme, l’espace de stockage des smartphones est généralement bloqué à 16 ou 32 Go. Très rarement, les constructeurs montent à 64 Go. Et jamais à 128 Go, une capacité encore réservée au haut de gamme. Mais cela pourrait changer prochainement. Samsung, principal fabricant de mémoire flash (celle qui sert aux smartphones, mais aussi aux tablettes et aux ultrabooks comme le MacBook Air), vient de présenter un composant destiné aux constructeurs couvrant les segments économiques et justement doté de cette capacité de stockage.

Samsung eMMC 5.0 128 Go

128 Go d'espace dans un smartphone à 200 euros ?

Il s’agit d’une puce mémoire basée sur la technologie eMMC 5.0, c’est-à-dire le standard qui équipe tout le milieu de gamme (les smartphones premium transitant déjà vers l’UFS 2.0 ou l’eMMC 5.1, lesquels se distinguent par des taux de transferts plus rapides, notamment en écriture). Les performances annoncées par Samsung sont clairement en retrait de la puce dévoilée par le groupe coréen en février dernier.

Le taux en lecture est de 260 Mo/s, soit le même taux que les solutions eMMC 5.1 les moins chères. Cependant, ce sont sur les opérations plus complexes que ces composants perdent du terrain. Ces blocs sont capables de réaliser 6000 IOPS en lecture et 5000 IOPS en écriture. Pour les moins technophiles, IOPS est l’acronyme anglais pour opérations entrantes/sortantes par seconde. En comparaison, une puce UFS 2.0 (comme celle qui équipe le Galaxy S6) est capable de réaliser 19 000 IOPS en lecture et 14000 IOPS en écriture. Et une puce eMMC 5.1 réalise 13000 IOPS en lecture et 11000 IOPS en écriture.

Des performances honnêtes pour un coût maîtrisé ?

Cependant, les performances de ces nouveaux produits restent bonnes, notamment vis-à-vis de ce qu’il existe aujourd’hui. Et elles seront largement suffisantes pour prendre en charge l’ouverture multiple d’applications sur un OS tel qu’Android et l’affichage de vidéos HD. Le tout à un prix qui devrait être relativement bon, notamment vis-à-vis des solutions en eMMC 5.1 et UFS 2.0. Les samples seraient déjà disponibles. Il ne manque plus qu’à trouver des constructeurs intéressés. Peut-être Samsung sera-t-il le premier ?

Partagez cet article

  • LinkedIn

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

close