Samsung va-t-il délaisser Android pour Tizen ?

Par Benjamin Trécherel

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
samsung

Le fabricant coréen compterait se passer d'Android pour développer tous ses produits sur sa propre interface. Tizen deviendrait ainsi la plateforme principale des produits Samsung, qui pourraient alors tous se connecter entre eux, grâce à l'« Internet des Objets ».

Si Tizen n'a pas encore vraiment décollé malgré son lancement il y a plusieurs années déjà, le système d'exploitation développé par Samsung n'est pas mort, bien au contraire. La firme coréenne souhaiterait même en faire son interface principale dans les années à venir d'après SamMobile.

En effet, selon Jong-deok Choi, le vice-président de Samsung Electronics Software : « Nous nous préparons à l’ « Internet of Things », et Tizen en tant qu’ « OS of Everything » sera la plateforme principale ».

L'« Internet of Things » (ou « IoT » pour « Internet des Objets » en français dans le texte) désigne toutes les connexions qui peuvent avoir lieu entre les appareils connectés. Et Samsung compte l'intégrer à tous ses produits, que ce soit les smartphones, les tablettes, les montres connectées, les bracelets, les Smart TV... Le Coréen souhaite en effet connecter tous ses terminaux à l'« Internet des Objets » d'ici 2017, pour ensuite les connecter entre eux en 2020.

Tizen

Une stratégie délicate

Cela signifierait que Samsung quitterait Android pour développer tous ses produits sur Tizen d'ici deux ans. Mais entre abandonner l'OS de Google sur les montres connectées (comme il compte le faire avec sa Gear A), et le faire sur l'ensemble de ses produits, il y a un monde. Les ventes de montres connectées représentent en effet une part infime du chiffre d'affaires global du Coréen.

De plus, si Samsung est toujours le n°1 mondial de la téléphonie mobile, rien ne dit que le Coréen connaîtrait le même succès sans Android. D'autant que la concurrence se fait de plus en plus rude, entre Apple d'un côté et les constructeurs chinois de l'autre.

Difficile de prévoir ce que Samsung fera dans les années à venir. Quoiqu'il en soit, si le fabricant coréen compte vraiment miser sur sa propre interface, il ferait mieux de bien jauger la prise de risque, car depuis six ans et l'avènement d'iOS et Android, personne n'a réellement réussi à concurrencer Apple et Google sur le marché des OS mobiles...

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.