Bouygues OPPO Reno + Forfait Bouygues Sensation 100 Go

Les frais de roaming européens disparaîtront en juin 2017

Par Benjamin Trécherel

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
europe

A partir du 15 juin 2017, les frais d'itinérance liés aux appels, aux SMS et à la consommation d'Internet mobile n'existeront plus au sein de l'Union Européenne. Les institutions européennes ont en effet signé un accord qui met fin aux frais de roaming, et qui acte également le principe de neutralité du Net.

Les citoyens de l'Union Européenne voyageant dans les 28 pays membres vont pouvoir communiquer depuis leur téléphone mobile sans avoir à payer de frais supplémentaires liés au roaming à partir du 15 juin 2017.

Après une session de 12 heures de négociation, la Commission Européenne a en effet annoncé ce matin qu'un accord avait été trouvé en compagnie du Parlement Européen et du Conseil sur les éléments clés d'un marché des télécoms unique, mettant fin à l'existence des frais de roaming.

Une baisse importante des tarifs de roaming dès avril 2016

D'ici-là, les frais d'itinérance seront toujours en vigueur, mais ils vont baisser à partir d'avril 2016. A partir de cette date, il coûtera en effet 5 centimes d'euros pour une minute d'appel dans un pays étranger membre de l'Union Européenne, 2 centimes d'euros pour un SMS, et 5 centimes pour 1 Mégaoctet de data lié à la consommation d'Internet mobile.

Ces discussions relatives à la fin du roaming ont débuté en 2007, et depuis les frais ont baissé en moyenne de 80%.

Un accord qui ouvre de nouvelles opportunités

Une bonne nouvelle pour les consommateurs européens qui pourront désormais utiliser leur téléphone dans les pays étrangers de l'Union sans avoir à dépenser un centime de plus que ce que prévoit leur forfait. Cela ouvre également des opportunités de business, puisque cette facilitation des échanges devrait permettre à de nombreuses entreprises d'élargir leur cible à travers les frontières.

Mais cette décision ne signifie pas pour autant que la Commission n'aura pas un oeil sur les communications téléphoniques passées d'un pays à l'autre. Elle devrait en effet accompagner la mise en place de cet accord pour éviter les abus. L'Europe souhaite éviter par exemple que des consommateurs achètent leur carte SIM dans un pays disposant de tarifs plus intéressants pour s'en servir dans leur propre pays.

Notons enfin que cet accord a également acté le principe de neutralité du Net. Ainsi, les opérateurs ne pourront plus bloquer ou ralentir l’utilisation du Net, excepté pour des raisons d’intérêt général comme la sécurité des réseaux ou pour lutter contre la pédopornographie en ligne par exemple.

Partagez cet article

  • LinkedIn
Sponso

Série Limitée jusqu’au 05/08/2019

illimité 40 Go

Appels illimités

SMS/MMS illimités

Internet 40 Go

RED By SFR

10,00 €

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer