OPPO Reno2

L’échange d’argent sur Facebook Messenger est disponible (aux US)

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
facebook

En mars dernier, Facebook annonçait l’arrivée d’une nouvelle fonctionnalité dans son application de messagerie instantanée : l’échange d’argent. Celle-ci vient officiellement d’arriver outre-Atlantique.

S’échanger de l’argent entre contacts sur Facebook, c’est désormais possible aux États-Unis. Il aura fallu attendre trois mois avant de voir apparaître cette nouvelle fonctionnalité de Facebook Messenger. C'est David Marcus, le nouveau vice-président de Facebook en charge de l'application de messagerie et ancien cadre de PayPal, qui a officialisé ce lancement sur le réseau social, évidemment. Le transfert d'argent avait été présenté en mars dernier, certainement poussé en avant par les multiples initiatives des constructeurs et des grands groupes liés à la mobilité (Apple, Samsung et Google entre autres). Évidemment, pour Mark Zuckerberg, l’arrivée d’un système d’échange d’argent est le premier pas vers une monétisation plus importante de l’audience de son application de messagerie (700 millions d’utilisateurs enregistrés) et plus globalement de son réseau social.

Facebook Messenger

Lancement comme prévu

Comme prévu, c’est aux États-Unis que le service sera lancé dans un premier temps. L’usage est très simple : il suffit d’enregistrer une carte de crédit (type Visa ou Mastercard) et d’appuyer sur la touche symbolisant la devise en cours dans votre pays. Le système est entièrement gratuit, contrairement à certains concurrents comme PayPal qui facturent à l’émetteur des frais pour les transferts interpersonnels à partir d’une carte bancaire. Voilà qui paraît judicieux. Évidemment, le système est compatible iOS et Android.

Cette information est doublement intéressante. D’abord parce que ce lancement intervient quelques jours après l’ouverture de Facebook Messenger aux personnes qui ne sont pas enregistrées sur le réseau social. Il n’y a donc plus de contraintes vis-à-vis d’une quelconque crainte sur la sécurité des données personnelles. D’ailleurs, Mark Zuckerberg a assuré que les données de Facebook Messenger, notamment bancaires, seraient séparées de ses autres applications.

Le commerce électronique instantané ?

La seconde raison est évidemment la monétisation de l’audience de Facebook. Car l’échange d’argent entre particuliers n’est qu’une porte d’entrée vers le commerce électronique. Le dirigeant de Facebook et David Marcus ont montré durant la dernière conférence F8 comment les marques et les distributeurs étaient désormais capables d’intégrer cet écosystème. Le but est donc simple : l’échange d’argent amènera les utilisateurs à enregistrer leur carte bancaire avant que d’autres services viennent multiplier les usages de ce moyen de paiement au sein de l’application... Et ensuite au sein de Facebook directement ?

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer