HTC officialise le Desire 626 en France

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
htc

Neuf mois après son officialisation en Asie, le Desire 626 arrivera bien en France. Le successeur du Desire 620 sera commercialisé le mois prochain au prix de 299 euros. Soit pratiquement le double du prix demandé à Taïwan.

Nous sommes évidemment conscients que le cours de l’euro, la taxe à la copie privée et la TVA jouent clairement en notre défaveur. Mais les constructeurs asiatiques, notamment chinois et taïwanais, ont depuis quelques mois la fâcheuse tendance à prendre les consommateurs européens soit pour des vaches à lait, soit pour des pigeons. La preuve encore une fois avec le Desire 626 de HTC, un modèle qui succède au Desire 620 et qui a été officialisé en février dernier à Taipei et qui a fait l'objet d'une commercialisation outre-Atlantique durant la saison estivale.

HTC Desire 626

300 euros pour un mobile entrée de gamme ?

Mais plus encore, un modèle qui, à lire sa fiche technique, n’aurait aucune chance d’être commercialisé au-dessus de la barre des 200 euros, notamment vis-à-vis de la concurrence (Motorola, Meizu, Honor, Wiko, Archos, etc.). Et pourtant, il apparaîtra en France au prix public conseillé de 299 euros. Voilà qui ne manque pas de piquant. D’autant qu’à Taïwan, le Desire 626 est proposé pour l’équivalent de 170 euros. Soit pratiquement la moitié du prix affiché dans l’Hexagone : c’est presque un scandale.

Vous pensez peut-être que nous exagérons ? Jugez par vous-même : le Desire 626 dispose d’un écran IPS 720p de 5 pouces, d’un chipset Snapdragon 410 cadencé à 1,2 GHz, 1 Go de mémoire vive (RAM), 16 Go de stockage interne (extensibles par microSD) et d’une batterie 2000 mAh. Bien sûr, l’appareil photo dorsal du téléphone passe à 13 mégapixels (contre 8 mégapixels dans le Desire 620), mais la webcam reste coincée à 5 mégapixels. L’ensemble tourne évidemment sous Android 5.1 Lollipop avec la surcouche HTC Sense.

Une concurrence largement plus agressive

A comparer avec la concurrence, cette fiche technique semble insensée. A 300 euros, vous êtes aujourd’hui en mesure d’obtenir un écran Full HD, un chipset octo-core plus rapide, une batterie 50 % plus puissante, au moins deux fois plus de RAM et une meilleure webcam. Et si vous cherchez une configuration identique à celle du Desire 626, pourquoi payer aussi cher ? Rabattez-vous donc sur l’Alcatel OneTouch Idol 3 (version 5 pouces), sur le 50 Diamond d’Archos, sur le m2 note de Meizu, sur le Blade S6 de ZTE ou même sur le tout dernier Moto G, tous proposés autour des 200 euros.

Le slogan officiel de HTC pour commercialiser ce smartphone joue sur le design de son châssis bicolore (sachez qu’il sera proposé en standard en trois variations, bleu, gris et blanc). Rappelons cependant que, pour 300 euros, vous avez aussi le choix de vous tourner vers des smartphones designs un peu plus pêchus : le Moto G 3e Gen avec Moto Maker, l’Oppo R5 ou encore le Wiko Highway Star. La concurrence sera donc rude cette rentrée pour le Desire 626. Espérons qu’il bénéficiera d’une bonne ODR ou d’une subvention opérateur substantielle pour équilibrer cette proposition un peu décevante pour l’open market. Réponse dans le courant du mois de septembre.

Partagez cet article

  • LinkedIn

Comparer les prix du HTC Desire 626

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer