Samsung Galaxy S7 : 10 millions de mobiles vendus en mars ?

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
samsung

Selon un analyste financier coréen, Samsung serait parvenu à vendre plus de 9,5 millions de smartphones au mois de mars, signant un démarrage commercial meilleur qu’attendu. Cependant, cela pourrait ne pas être suffisant pour voir la profitabilité de l’entreprise repartir à la hausse.

Jay Yoo, analyste au sein de la banque d’investissement Korea Investment & Securities, a publié un rapport avec ses estimations de vente du Galaxy S7 et du Galaxy S7 Edge durant son premier mois de commercialisation. Dans ce document, dont les informations ont été reprises par la chaîne américaine CNBC, il indique que Samsung aurait commercialisé plus de 9,5 millions de ses deux derniers smartphones, soit une performance supérieure à celle attendue par les observateurs économiques qui tablaient davantage sur 7 millions d’unités dans le monde.

Galaxy S7
Le Galaxy S7 et son cousin Edge se seraient vendus à 10 millions d'exemplaires

Une performance qui amène les analystes à améliorer leurs prévisions de chiffre d’affaires sur le premier trimestre 2016. Rappelons également que Dong-jin Koh, le remplaçant de J.K. Shin à la tête de Samsung Mobile, a indiqué que les précommandes du Galaxy S7 étaient meilleures que celles des modèles précédents. C’était déjà bon signe, même si cela n’est évidemment qu’une faible partie des ventes réelles.

Une commercialisation plus intelligente

Selon l’analyste, plusieurs détails ont joué en la faveur de Samsung. Le premier est l’économie d’échelle réalisée par la firme sur la globalité des composants. La proximité du Galaxy S7 et du Galaxy S6 ont permis à l’entreprise de baisser le prix de vente du téléphone de façon significative. Le Galaxy S7 était par exemple 8,3 % moins cher en Corée que le Galaxy S6, à modèle équivalent. L’économie réalisée attirera des consommateurs, mais améliorera aussi la rentabilité de la division mobile. Un objectif important aux yeux de Jay Y. Lee, vice-président du groupe et fils héritier de l’actuel président. Remettre Samsung Mobile sur les rails est un signe encourageant pour sa future nomination à la tête du groupe (même s’il l’est déjà un peu).

Le second détail est la date du lancement commercial, bien plus en avance que les Galaxy Sx précédent. Par un jeu de retard et de temporisation, le Galaxy S7 s’est retrouvé être le seul smartphone haut de gamme de nouvelle génération à arriver en magasin (le G5 n’est arrivé que fin mars et les modèles de Huawei et HTC sont attendus dans le courant du mois d’avril). Le S7 et le S7 Edge n’ont été concurrencés pendant les premières semaines de commercialisation que par l’iPhone 6S et l’iPhone 6S Plus qui ont entamé leur cycle commercial presque six mois plus tôt (et dont la majorité des acheteurs se sont déjà manifestés en magasin...).

Pas suffisant pour retrouver de la croissance ?

Enfin, troisième détail, Samsung a corrigé certains défauts du Galaxy S6 auxquels les consommateurs tenaient : le lecteur de carte microSD et l’étanchéité du châssis. Samsung a donc réussi à attirer à lui certains consommateurs déçus un an auparavant. Toutefois, malgré toutes ces bonnes nouvelles, les résultats de Samsung ne devraient pas repartir à la hausse. Selon les analystes financiers, le groupe devrait annoncer un résultat d’exploitation compris entre 3,9 et 4,7 milliards d’euros entre janvier et mars 2016. Même sur la fourchette haute, l’entreprise ne dépasserait donc pas les 5,46 milliards d’euros générés un an auparavant. Certains doutent même de la capacité de Samsung à retrouver le chemin de la croissance. Mais au moins l’entreprise est rentable.

Comparer les prix du Samsung Galaxy S7 Edge

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.