OPPO Reno2

OnePlus 3 : un passage sur Geekbench prometteur

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
oneplus

Le OnePlus 3 arrivera enfin dans une semaine. Mais, après un OnePlus 2 bien moins surprenant que le One, avons-nous raison d’être impatients ? Voici quelques éléments de réponse en provenance de Geekbench.

Dans une semaine maintenant, nous saurons pratiquement tout ou presque du OnePlus 3, troisième smartphone premium de la start-up de Carl Pei et Pete Lau. Après un premier modèle très étonnant et un successeur largement moins convaincant, la jeune entreprise chinoise promet un mobile à la hauteur des attentes de sa communauté de fans, lesquels ont certainement été un peu échaudés ces derniers mois par une plate-forme sans grande saveur (OnePlus 2) et des mises à jour qui tardent à arriver (Marshmallow vient à peine d’arriver sur les terminaux sous OxygenOS). Bref, l’enjeu est important.

OnePlus 3 OnePlus 3

Quelle puissance sous le capot ?

Après un OnePlus One, particulièrement performant vis-à-vis des concurrents sous Snapdragon 801, et un OnePlus 2, qui se positionnaient dans la bonne moyenne des modèles sous Snapdragon 810 malgré quelques protections contre les envolées calorifiques, l’un des points qui nous tiendront évidemment à coeur d’éprouver dans ce OnePlus 3 sera la puissance de la plate-forme. Pour rappel, celle-ci est basée sur un Snapdragon 820 avec 4 ou 6 Go de mémoire vive selon les versions. Et c’est justement deux versions 6 Go qui a ont été croisées ces derniers jours dans les bases de données de Geekbench sous les références A3000 et A3003. L’occasion d’observer les scores obtenus.

Comme toujours, le score du Snapdragon 820 est très bon, que ce soit avec 4 ou 6 Go de RAM. Ici, le OnePlus 3 (6 Go) gravite entre les 2200 points et les 2400 points. Vous remarquerez qu’il n’y a que très peu de différence entre les chiffres du OnePlus 3 et ceux des HTC 10 et LG G5, malgré la présence de 50 % de RAM supplémentaire dans le modèle chinois. Rappelons aussi que, sur ce benchmark, le Snapdragon 820 est généralement toujours au-dessus de l’Exynos 8890, son principal concurrent aujourd’hui (qui parvient à un score compris entre 1950 et 2150 points).

Des scores très intéressants

En multi-core, le OnePlus 3 est capable (de temps en temps) de dépasser les 5600 points, ce qui est extrêmement bien pour un quad-core. Car, avec sa configuration (deux Kryo cadencés à 1,5 Go et deux Kryo cadencés à 2 GHz), le Snapdragon 820 est désavantagé face aux octo-core. Si bien que, généralement, l’Exynos 8890 est devant avec un score qui dépasse les 6300 points, tandis que le Kirin 955 de Huawei parvient généralement à dépasser les 6000 points (sans pour autant atteindre les 1800 points en mono-core). Le fait d'atteindre les 5600 points montrent que le chipset est puissant. Reste à savoir s'il arrivera à être tout aussi économe.

C’est donc un smartphone capable qui s’annonce chez OnePlus, mais pas forcément plus puissant que les autres modèles sous Snapdragon 820. La différence ne sera donc pas forcément technique (même si les HTC 10 et LG G5 n’ont « que » 4 Go de RAM), mais davantage sur les services à valeur ajoutée, qu’il nous reste à découvrir, et le tarif. Pour ce dernier point, selon les rumeurs les plus récentes, le prix de la version de base, avec 4 Go de RAM et 32 Go de stockage, devrait tourner autour des 320 euros, tandis que la version la mieux fournie devrait être commercialisée autour des 400 euros. Une offre donc très agressive vis-à-vis des grandes marques internationales, même si d’autres constructeurs le seront également.

Comparer les prix du OnePlus 3

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer