Pourrait-il vraiment y avoir un nouveau mobile sous BlackBerry 10 ?

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
blackberry

Dans une interview, le directeur général de BlackBerry a commenté les rumeurs d’abandon de BB10 suite à l’arrêt de la production du classique. Il rappelle que l’entreprise n’a jamais affirmé qu’elle ne développerait jamais plus un mobile sous cet OS.

Y aura-t-il un jour de nouveaux terminaux sous BlackBerry 10 ? Si tous les signes ne sont pas encourageants, John Chen et son équipe assurent qu’ils n’ont pas abandonné l’idée de revoir un jour leur OS propriétaire animer un nouveau terminal. Cependant, force est de constater que l’arrêt de la production du BlackBerry Classic et l’omniprésence d’Android dans le line-up de la firme ne vont pas dans ce sens. Un nouveau témoignage tente cependant de rassurer : celui de Marty Beard, directeur général de BlackBerry.

BlackBerry Classic

La volonté d'en refaire un

Ce dernier a accordé une interview à nos collègues de Crackberry. Il réaffirme son engagement pour BB10 et assure qu’aucune déclaration officielle de BlackBerry n’a confirmé l’abandon de l’OS, même pour de futurs terminaux. Il explique que la roadmap est orchestrée de façon à satisfaire la demande des clients. Ce qui veut dire que BlackBerry développe des terminaux Android parce que la clientèle le demande. D’où l’idée, très intéressante, d’enrichir Android avec le savoir-faire de BlackBerry. Notons également que, dans une interview précédente, John Chen avouait que les acheteurs du Priv, essentiellement d’anciens utilisateurs de BB10, étaient surpris, voire même déçus de l’expérience...

BlackBerry passe beaucoup de temps à nier, démentir et commenter les nombreuses rumeurs. Une perte d’énergie, de temps et d’argent considérable que l’entreprise préférait certainement consacrer à des projets plus constructifs, comme le renforcement de son offre de services pour les entreprises, l’adaptation de ses outils dans l’écosystème d’Android et même la réalisation de quelques terminaux.

Selon les rumeurs, toujours elles, trois mobiles sous Android son en cours de développement. John Chen, le patron de la firme canadienne, a confirmé l’existence de deux d’entre eux, certainement les Neon, Mercury, le troisième étant désigné sous le nom de code Argon. Et l’un d’entre eux pourrait même débarquer dans le courant du mois de juillet.

Android omniprésent

Vous aurez remarqué que tous les développements évoqués, notamment le line-up de smartphones, portent sur Android et non pas sur son système d’exploitation propriétaire, BlackBerry 10. Cependant, ce dernier n’a pas été totalement abandonné, puisque des mises à jour sont attendues. La première durant l’été et la seconde l’année prochaine. Des certifications sont en cours d’obtention. Le patron du constructeur a largement défendu le maintien de l’OS et de l’écosystème pour rassurer les clients existants.

Cependant, il y a quelques jours, le Sénat américain a annoncé que certains terminaux de la marque seraient progressivement abandonnés. La cause : plusieurs modèles ne seraient plus produits à en croire un courrier entre la firme et son partenaire opérateur AT&T. Suite à cette révélation, BlackBerry a confirmé l’arrêt de la fabrication du Classic, mais pas du Passport. Mais de nombreux observateurs y voyaient déjà l’abandon de BB10, au moins dans la stratégie produit. D’où l’intervention de Marty Beard, même si celle-ci ne nous convaincra que quand BlackBerry présentera officiellement un nouveau terminal avec son propre OS à l’intérieur...

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.