Google Pixel : Huawei aurait refusé d’y participer

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
huawei

Selon les premières rumeurs sur les smartphones 2016 de Google, Huawei aurait dû participer à l’élaboration de l’un des deux modèles. Mais les discussions entre les groupes de Richard Yu et de Sundar Pichai auraient tourné court. En voici les raisons.

Les rumeurs sur les projets de smartphones semblent parfois se contredire. Certaines se réalisent et d’autres non. Si certaines émanent de sources qui ont mal interprété les signes et les indices (comme c’est le cas de la rumeur sur la prétendue coque de l’iPhone 7 qui s’est avérée être celle du Pro 6 de Meizu), d’autres contradictions proviennent aussi de changements de stratégie et de négociations qui échouent. Nous nous souvenons par exemple de toutes les rumeurs sur l’écran en saphir de l’iPhone 6S qui, au final, n’était qu’en verre minéral. Nous avons appris par la suite qu’un écran en saphir était bien prévu, mais que le fabricant du composant n’a jamais pu honorer la commande.

Huawei / Google Nexus 6P
Le Nexus 6P serait à l'origine des tensions entre Huawei et Google

Huawei en manque de visibilité

Les rumeurs sur la gamme Pixel de Google, laquelle sera dévoilée ce soir, ont démarré dès le début de l’année. Deux constructeurs étaient évoqués : HTC et Huawei. Seulement, au fil des fuites, un seul nom a perduré sur la partie smartphone, l’autre devenant sporadiquement le concepteur d’une tablette. Est-ce que la première indiscrétion était fausse pour autant ? Non. C’est ce que nous révèle aujourd’hui Android Police. Des sources internes chez Huawei ont raconté à nos confrères ce qu’il s’était passé dans les coulisses.

Et il semble que Huawei a cessé les négociations avec Google pour la construction d’un Pixel (certainement le modèle XL) quand la firme américaine a expliqué que la prochaine génération de téléphones ne serait pas affiliée aux Nexus, mais aux Pixel. Et que cela sous-entendait que la marque Huawei n’apparaitrait pas sur le téléphone. Huawei ayant besoin de la visibilité apportée par un tel projet, ce détail est d’une importance flagrante. Voilà une première raison pour laquelle Richard Yu a abandonné l’idée de créer un Pixel. Mais ce ne serait pas la seule.

Des promesses non tenues

Les premiers signes d’une mésentente remonteraient au Nexus 6P. Selon la source de nos confrères, Huawei aurait été déçu de la commercialisation de la phablette, notamment de son absence dans le catalogue des quatre opérateurs majeurs américains (AT&T, Verizon, Sprint et T-Mobile). Car Huawei comptait sur leurs réseaux de distribution pour montrer sa marque et son savoir-faire à tous les consommateurs américains. Or, Google, pour convaincre Huawei de créer de Nexus 6P et de financer en partie la campagne de communication pour son lancement, aurait promis initialement que le mobile y serait.

Mais Google n’a pas réussi à convaincre les opérateurs (pour une raison qui n’est pas spécifiquement évoquée, mais cela pourrait avoir à faire avec l’interdiction par Google de customiser la ROM du Nexus 6P et du Nexus 5X, ou encore sur le projet de MVNO, Google Fi). Et le smartphone n’était alors vendu qu’en open-market. Huawei a certainement été très déçu du déroulement de son partenariat. Et ce serait à cause de la frustration engendrée par l’absence de visibilité du Nexus 6P que Huawei aurait refusé de signer l’accord, lequel concernait la conception non pas de deux, mais de trois téléphones Pixel. Richard Yu, le patron de Huawei Devices, aurait en personne mis fin les négociations. D’où l’appel de Google à un ami : HTC (lequel n’a rien à perdre à fabriquer des téléphones en marque blanche).

Ce n'est que partie remise ?

La source d’Android Police affirme cependant que Google et Huawei continuent d’avoir de très bonnes relations, malgré cette affaire. Il y aurait des projets communs. La tablette, qui a fait l’objet de plusieurs rumeurs, serait toujours d’actualité. Huawei travaillerait ardemment à rendre son futur chipset Kirin compatible avec Daydream. Et le constructeur aurait même été sollicité pour faire partie des candidats pour fabriquer l’un des mobiles de la fournée 2017. Il serait même question d’un modèle milieu de gamme qui ne ferait pas partie de la gamme Pixel. Voilà qui est bien mystérieux. Rendez-vous dans un an pour en savoir plus ?

  • Google Pixel

    Google Pixel

    En septembre 2016, comme chaque année depuis 2010, Google a présenté de nouveaux terminaux mobiles. Mais contrairement à toutes les années précédentes, ces nouveaux terminaux n’entraient pas dans...

  • Huawei Nexus 6P - Testé

    Huawei Nexus 6P

    Pour remplacer le Nexus 6 sur le segment premium de la gamme Nexus, Google a choisi de changer de constructeur. Motorola cède donc sa place à Huawei, premier constructeur chinois à bénéficier d’un...

    Lire le test complet

    Avis des utilisateurs :

    96%

    (1 avis)

    Avis LesMobiles.com :

    80%

Comparer les prix du Google Pixel

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer