SFR RED 30 Go = 10

Xiaomi préparerait son entrée en bourse en 2018

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
xiaomi

Selon un article de Bloomberg, Xiaomi pourrait faire appel aux marchés boursiers l’année prochaine. L’objectif serait d’obtenir les fonds nécessaires pour assurer son développement international et installer des boutiques physiques.

Alors que nous attendons de nouveaux terminaux dans la gamme Redmi, c’est une autre information qui anime l’actualité de Xiaomi. L’agence de presse économique Bloomberg a en effet publié un article hier annonçant que la start-up de Lei Jun préparerait son introduction en Bourse. L’événement aurait lieu dès l’année prochaine (et plus précisément au second semestre 2018), après seulement huit ans d’existence.

Xiaomi Mi Mix 2
Le Mi MIX 2 de Xiaomi

De l'argent pour l'international...

Les raisons de cette introduction sont multiples. D’abord, Xiaomi connait une très forte expansion internationale ces derniers mois. Après la Russie, l’Asie du Sud Est et l’Amérique du Sud, nous avons vu la marque apparaitre chez certains voisins européens, notamment chez les Espagnols où Xiaomi a développé une filiale locale pour assurer la distribution de ces produits.

Et cette stratégie devrait perdurer. Dans le cadre de cette stratégie internationale, Lei Jun veut confirmer sa position de leader en Inde, place acquise au profit de Samsung en trois ans à peine d’activité. C’est notamment grâce à l’Inde que Xiaomi est aujourd’hui revenu en quatrième position mondiale, devant Oppo.

... mais aussi pour la Chine

La seconde raison est le développement d’un réseau de boutiques physiques en Chine. Historiquement, Xiaomi vend ses produits uniquement en ligne avec des marges très serrées. Or, si ce canal de distribution a très bien fonctionné dans les grandes villes chinoises (Shenzhen, Beijing, Shanghai, etc.), les villes beaucoup plus modestes n’ont pas été touchées par le phénomène. Dans ces dernières, ce sont les marques comme Oppo et Vivo qui ont pris l’ascendant. D’où la très forte progression de ces deux dernières et le recul de Xiaomi en 2016.

Conserver sa place dans le Top 5 mondial, assurer son développement offline et renforcer sa présence internationale, voici donc les raisons qui poussent Lei Jun à envisager une entrée en Bourse. Selon une source proche du dossier interrogée par Bloomberg, Xiaomi chercherait à valoriser l’entreprise autour des 50 milliards de dollars, soit 10 % de plus que lors de son dernier tour de table en 2014.

Seconde valorisation chinoise sur les technologies

Ce qui positionnerait la marque en seconde position au classement des valorisations d’entreprises technologiques chinoises, derrière Alibaba de Jack Ma. Xiaomi pourrait alors récolter quelque 5 milliards de dollars si cette introduction est réussie. Le succès ou non dépendra essentiellement des résultats des prochains mois (notamment les ventes au Nouvel An chinois).

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer