Android P : voici les premières nouveautés concoctées par Google

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
android oreo

Avec l’arrivée de la première preview d’Android P, destinée aux développeurs, Google lève le voile sur les premières nouveautés de la prochaine version de son système d’exploitation. Une version placée sous le signe de l’amélioration de l’existant.

À l’heure où le marché de la téléphonie semble avoir atteint sa croissance limite. Dans plusieurs pays importants, comme la Chine ou les États-Unis, les volumes reculent (tandis que la valeur progresse, signe que les segments premium se portent très bien). Ce qui amène plusieurs constructeurs en ce début d’année 2018 à prendre des décisions drastiques pour assurer leur survie. Nous pensons notamment à LG qui a annoncé au CES de Las Vegas que le rythme de renouvellement de ses mobiles ne dépendra plus de la concurrence ou des us et coutumes. Ce qui explique qu’à l’heure où nous écrivons ces lignes, le successeur du G6 ne soit toujours pas annoncé.

Des révolutions plus espacées

Un mouvement relativement similaire semble se profiler du côté des OS. iOS et Android s’appuient toujours sur un rythme d’une mise à jour majeure par an. Mais les nouveautés fonctionnelles ou ergonomiques sont moins nombreuses ces dernières années. Un même design est utilisé pour plusieurs versions. Selon une fuite relayée dans nos colonnes en tout début d’année, Craig Federighi, le patron des OS d’Apple, aurait indiqué à ses équipes que plusieurs nouveautés prévues pour iOS 12, seront finalement repoussées à l’année prochaine. Il préfère améliorer l’expérience utilisateur et stabiliser l’écosystème.

Android P

Nous ne pouvons que louer cette décision : trop de bugs fâcheux ont entrainé des patchs correctifs ces deux ou trois dernières années. Et il semble que Google ait le même point de vue à ce sujet : améliorer l’existant avant de déployer plus de nouveautés. La firme de Mountain View a présenté cette semaine la première preview d’Android P, OS qui sera dévoilé plus précisément en mai, à la Google I/O, et déployé cet automne avec l’arrivée des nouveaux Pixel. Cette première version intègre plusieurs innovations qui ne révolutionnent pas la prise en main d’Android, mais offrent quelques raccourcis intelligents.

Des notifications plus riches

L’exemple le plus flagrant est la nouvelle interface des notifications. Celle-ci est plus grande, plus ouverte à des interactions riches et accepte même des contenus multimédias. Les deux captures d’écran ci-dessous illustrent bien cela. Dans une notification de Messenger (qui remplace nativement Hangouts), il est possible d’avoir toute une conversation. Les réponses rapides sont intégrées et il est possible d’envoyer et recevoir des photos (ou des stickers).

Android P

Autre amélioration simple et qui, pourtant, aura une bonne incidence sur bon nombre d’usagers qui ont acheté un mobile ces 12 derniers mois : la prise en charge des écrans à coins arrondis. La photo que vous retrouvez en tête de cet article illustre cette nouveauté. Il sera possible d’afficher en plein écran des applications sur des terminaux comme le Galaxy S8 ou le Galaxy S9, sans perte de qualité. Il faudra bien sûr que les développeurs adaptent leurs applications pour cela. Mais Google devrait montrer l’exemple.

Localisation et navigation indoor

Autre grande nouveauté : la géolocalisation indoor. Historiquement, la géolocalisation s’effectue avec un GPS (et des satellites). Dans les zones urbaines, cette technologie est épaulée par la triangulation GSM. Cela s’appelle « A-GPS » (pour Assisted GPS). Dans un immeuble, un aéroport ou un centre commercial, le positionnement est moins précis parce que les signaux GPS et GSM ne passent pas bien. D’où l’idée d’utiliser les réseaux WiFi. Un réseau WiFi émet des informations de position et d’heure. Grâce à la triangulation du WiFi, Android P est capable de positionner un mobile avec une précision de 1 à 2 mètres grâce au calcul de la distance entre lui et les points d’accès WiFi qui l'entourent. Ce qui est suffisant pour créer une navigation indoor.

Bien d’autres choses ont été introduites avec Android P. Il s’agit surtout de connecteurs (les fameuses API) que les développeurs pourront utiliser pour enrichir l’expérience des utilisateurs de leurs applications. Ces API concernent la sécurité, la protection des données personnelles, la photographie (avec prise en charge native des effets avancés comme le bokeh des doubles capteurs), l’affichage (avec la prise en charge du HDR VP9), la gestion de l’énergie ou l’intelligence artificielle. Rien de révolutionnaire donc. Mais que d’améliorations en vue.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer