SFR RED 50 Go + Netflix = 20

TCL aurait signé avec Verizon pour commercialiser un mobile Palm

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
palm

L’opérateur américain Verizon s’apprêterait à dévoiler avec TCL un nouveau smartphone. Il ne s’agirait ni d’un Alcatel, ni d’un BlackBerry, mais d’un Palm, la marque dont le fabricant chinois est le propriétaire depuis trois ans.

Cela fait déjà trois ans que TCL est propriétaire de la marque Palm. Alors que LG jetait son dévolu sur le système d’exploitation webOS, le fabricant chinois, lui, complétait son cheptel de marques « vintage ». Une stratégie qui lui réussit relativement bien à TCL avec Alcatel, d’une part, et BlackBerry d’autre part (sans oublier sa propre marque en Chine).

Palm bientôt de retour !

Et même si cela demande beaucoup d’énergie d’animer deux catalogues aussi différents que celui d’Alcatel et BlackBerry, TCL avait confirmé à la rentrée 2017 son envie de ne pas laisser dormir trop longtemps dans les cartons sa nouvelle marque. Il ne nous restait alors plus qu’à attendre pour savoir comment TCL comptait jongler entre BlackBerry, Alcatel et Palm. Et cela ne devrait pas trop tarder.

Palm Pre et Palm Pixi
Palm Pre et Palm Pixi

En effet, selon une indiscrétion publiée par le site Android Police, Verizon, l’opérateur leader aux États-Unis et partenaire historique de la marque (quand elle appartenait encore à HP), aurait prévu de vendre un smartphone Palm au second semestre 2018. Aucun détail n’est révélé sur les caractéristiques de ce modèle. Sera-t-il plutôt comme le Pre, avec un clavier complet et un design coulissant ? Ou plutôt comme le Pixi, toujours avec un clavier physique complet, mais un design plus proche d’un BlackBerry Curve, par exemple ? Difficile de le savoir.

Quel positionnement ?

D’autant plus que l’expérience de TCL sur le segment des smartphones à clavier physique complet n’est pas forcément une entière réussite. Les ventes du KEYOne n’ont pas autant décollé que nous aurions pu le penser (une légère déception que nous avions également eue lors de la publication de certains chiffres de vente du Passport). Ce sont des mobiles qui s’adressent à des niches (car rares sont désormais les entreprises qui achètent des BlackBerry à leurs employés). Or, TCL est tout sauf une entreprise qui s’adresse à des niches. Et même si le clavier complet fait partie de l’histoire de Palm, TCL pourrait ne pas en tenir compte, comme avec les DTEK50 et DTEK60.

Cette information est donc une nouvelle source de questions. Quand ? Quel format ? Quel design ? Quel système d’exploitation (Android ne fait pratiquement aucun doute, mais TCL pourrait créer la surprise et la différence avec un autre OS) ? Quel positionnement tarifaire (vis-à-vis d’Alcatel et BlackBerry) ? Nous avons hâte d’en être au moment du lancement pour répondre à toutes ces interrogations.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer