Le successeur de l’Exynos 9810 est déjà en route chez Samsung

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
samsung

Les deux derniers flagships de Samsung fonctionnent avec le chipset Exynos 9810, un chipset octo-core haut de gamme. Et à peine est-il sorti que son successeur est déjà en développement. Il s’appelle Exynos 9820.

Le Galaxy S6 marque un tournant dans la stratégie de Samsung dans les chipsets. Même si la firme coréenne a utilisé un Hummingbird (devenu Exynos) pour le Galaxy S originel, elle a ensuite utilisé des composants Qualcomm avec tous ses successeurs : Snapdragon S3 pour le S2, Snapdragon 400 pour le SIII, Snapdragon 600 pour le S4, Snapdragon 801 pour le S5 et Snapdragon 805 pour le S5 LTE-A. Et tout portait à croire que Samsung emploierait un Snapdragon avec le S6. Selon les rumeurs, Samsung savait que le Snapdragon 810 n’était pas assez fiable. La marque aurait donc décidé de s’en passer et d’essayer de faire cavalier seul avec l'Exynos 7420. Ce qui lui a plutôt bien réussi.

Montée en puissance progressive

Un an plus tard, Qualcomm devenait client de Samsung (pour la fonderie) et Samsung redevenait client de Qualcomm pour ses terminaux haut de gamme. Depuis, les Galaxy Sx sont fournis avec un Snapdragon aux États-Unis et en Chine, ou avec un Exynos dans le reste du monde. Un Exynos qui monte régulièrement en puissance et qui, année après année, complète son offre réseau pour rattraper (voire égaler) Qualcomm.

Exynos 9810
Le successeur de l'Exynos 9810 devrait s'appeler Exynos 9820

Il y a quelques mois, Samsung a présenté son dernier bébé : l’Exynos 9810, successeur du 8895. Équipé de cœurs customisés et de cœurs Cortex-A55, le 9810 est cadencé pratiquement à 3 GHz et dispose de 18 cœurs graphiques Mali-G72, sans oublier un modem LTE catégorie 18 en download et catégorie 13 en upload. Il est gravé en 10 nm, comme son prédécesseur. Les benchmarks montrent qu’il est très proche d’un Snapdragon 845, lequel supporte une architecture similaire.

Un successeur déjà en développement

Cet excellent chipset aura à l’évidence un successeur pour animer au moins les Galaxy Sx de 2019. Et selon une indiscrétion en provenance d’un leaker chinois très actif sur Weibo et Twitter, ce successeur est déjà en cours de développement. Ce qui ne nous étonne guère, avouons-le. Ce composant s’appellerait Exynos 9820, ce qui voudrait dire qu’il s’appuie sur une architecture relativement similaire à celle du 9810. La fuite n’en évoque pas les éléments.

Mais nous pensons que Samsung devrait choisir les Cortex-A55 pour les tâches quotidiennes et une version mise à jour des Mongoose pour les tâches plus lourdes, comme les jeux et la vidéo en 4K. Reste évidemment à savoir quand le chipset sera prêt. Selon nous, début 2019 et non à la rentrée 2018 pour le Galaxy Note 9, car il y a un enjeu à ne pas aller trop vite non plus : il serait en effet très curieux que la version Exynos d’un mobile devienne plus musclée que la version Qualcomm d’un même smartphone.

Un modem 5G pour aller avec

Notez que cette même fuite laisse apparaître un autre composant en cours de développement chez Samsung : un modem 5G. L’apparition de ce composant n’est pas surprenante non plus puisque les premiers réseaux 5G devraient être en place (avec des abonnements) dès l’année prochaine. Il faudra des terminaux pour en profiter. Et donc des modems pour aller avec.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.