Alcatel 3L
Alcatel 3L

AT&T est autorisé à racheter Time Warner

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
att

La justice américaine a décidé de donner son feu vert pour le rachat de Time Warner par l’opérateur AT&T. Le montant de la transaction s’élève à 85 milliards de dollars. Le rachat devrait être finalisé la semaine prochaine.

Ça y est : AT&T, second opérateur américain en nombre d’abonnés, est autorisé à racheter le groupe Time Warner, information relayée par l’agence de presse Reuters. Il aura fallu attendre un an et demi avant que la décision soit rendue, l'annonce de la fusion ayant eu lieu en octobre 2016. Les deux partenaires attendaient en effet que la justice américaine donne son verdict quant à la faisabilité de cette fusion vis-à-vis de la concurrence. Le juge Richard Leon a donné son feu vert cette semaine. Voilà une première bonne nouvelle.

Le gouvernement ne fera pas appel

Elle est assortie d’une seconde bonne nouvelle : le gouvernement des États-Unis ne mettra pas son véto. Le tout puissant Departement de la Justice ne fera pas appel de cette décision, laissant ainsi l’économie de marché suivre son cours. Rappelons que le risque d’une implication de l’administration américaine n’était pas négligeable, loin de là.

Westworld
La série culte Westworld est l'une des séries originales de HBO, comme Game of Thrones

En effet, quand AT&T et Time Warner ont annoncé leur intention de fusionner, Donald Trump, à l’époque encore candidat à la Maison-Blanche, a annoncé son intention de bloquer cette transaction s’il devenait présent. Selon lui, cette fusion amènerait une situation où  « trop de pouvoir serait entre les mains d’un trop petit nombre de personnes », notamment dans le domaine du streaming, puisque HBO fait partie du package. Le Département de la Justice a suivi cette opinion et a déposé une plainte en novembre pour casser l’accord.

Cependant, les deux entreprises n’étant pas strictement concurrentes, le risque de position dominante est faible. Ce qui explique aussi la décision du juge. La décision du Département de la Justice de ne pas faire appel a peut-être également un lien avec le message adressé par le Richard Leon, leur expliquant qu’il n’avait trouvé aucune preuve d’une situation à risque dans le dossier monté par le gourvenement et qu’il trouverait injuste que ce dernier fasse appel.

Un fusion qui en ammènera d'autres

Maintenant que tous les voyants sont au vert, AT&T espère que l’accord sera finalisé la semaine prochaine. Rappelons que l’opérateur américain rachète l’un des plus gros groupes médias au monde pour la modique somme de 85 milliards de dollars. Cela inclut CNN, HBO, les studios Time Warner, l’éditeur de comics DC, ainsi que les licences cinématographiques de Harry Potter. Grâce à ce rachat, AT&T espère être en mesure de concurrencer, dans le domaine du contenu, des firmes telles que Netflix ou Amazon. Cette fusion devrait également ouvrir la voie à d’autres acquisitions similaires. Selon Reuters, Comcast et Disney auraient les yeux rivés sur Twenty-First Century Fox.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer