Le Meizu 16X vient d’être officialisé en Chine

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
meizu

Meizu a dévoilé un nouveau smartphone en Chine. Il s’agit du Meizu 16X, une phablette panoramique sous Snapdragon 710. Vendu sous la barre des 300 euros, elle viendra épauler les Meizu 16 et 16 Plus qui ont été présentés cet été.

C’est la deuxième fois cette année que Meizu renouvelle son offre premium. Une stratégie produit plus courte pour mieux coller à l’actualité technologique de la téléphonie mobile qui évolue à très grande vitesse. En dévoilant les Meizu 15 et Meizu 15 Plus en avril dernier, la marque chinoise n’a certainement pas anticipé le succès des écrans panoramiques dans le segment premium (malgré la présence d’Apple, Samsung, Xiaomi ou Huawei). D’où certainement l’arrivée express de leurs successeurs, les Meizu 16 et 16 Plus au début du mois d’août. Nous reviendrons sur les principaux atouts de ces deux mobiles en fin d’article.

Un mobile avec Snapdragon 710 vendu moins de 300 euros

Les Meizu 15 et 15 Plus ont rapidement été accompagnés d’une version « lite » appelé Meizu 15 Lite, tout simplement. Il est donc assez logique que leurs successeurs le soient également. Voici donc le Meizu 16X, version allégée du Meizu 16 dont il reprend l’ergonomie et la taille d’écran, mais revoit à la baisse certains équipements internes. La baisse est importante, certes, mais la nouvelle plate-forme n’a pas à rougir d’une quelconque comparaison puisqu’elle est basée sur le Snapdragon 710 de Qualcomm. En outre, le prix de vente est très attractif : moins de 300 euros dans sa version la plus économique.

Meizu 16X

Voyons d'un peu plus près de quoi il retourne. Le Meizu 16X est équipé d’un écran Super AMOLED panoramique sans bordure (18/9e) de 6 pouces. La définition et Full HD et la résolution de 402 pixels par pouce. Le Snapdragon 710 est accompagné de 6 Go de RAM et au choix 64 ou 128 Go de stockage (sans extension possible). Le lecteur d’empreinte digitale est intégré à la dalle tactile, détail intéressant pour le prix du téléphone.

Le double capteur photo est un modèle 12+20 mégapixels avec stabilisateur optique, autofocus hybride (laser et détection de phase), objectifs ouvrants à f/1.8 et f/2.6 et flash circulaire doté de 6 LED. La webcam est un modèle 20 mégapixels. La batterie offre une capacité de 3100 mAh. Le téléphone présente deux haut-parleurs en façade. Le châssis est en aluminium. Le prix est de 2100 yuans (262 euros) en version 64 Go et de 2400 yuans (300 euros) en version 128 Go.

Des flagships également peu onéreux

Les Meizu 16 et 16 Plus, que nous n’avons pas eu l’opportunité de présenter précédemment, reprennent cette fiche technique avec quelques changements à la hausse, flagship oblige. Le chipset des deux terminaux est le Snapdragon 845 de Qualcomm, accompagné de 6 ou 8 Go de RAM et de 64, 128 ou 256 Go de stockage (les configurations proposées diffèrent selon les deux modèles). L’équipement photo est identique. Les batteries proposent des capacités de 3010 mAh et 3570 mAh respectivement. Les écrans Super AMOLED 18/9e mesurent 6 pouces et 6,5 pouces. La définition est Full HD+ dans les deux cas. Leurs prix de départ sont de 2700 yuans (338 euros) et 3200 yuans (400 euros), respectivement. Ce qui est très économique pour des terminaux avec le dernier chipset haut de gamme de Qualcomm.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.